Initiation à l’invite de commandes

Pour paramétrer, diagnostiquer et personnaliser votre PC, Windows 10 met à votre disposition ses outils système.

Mais vous pouvez également programmer vos instructions directement.

Publicités

Héritage de MS-DOS, le système d’exploitation originel des PC, l’Invite de commandes sert à adresser des ordres à Windows en direct, à l’aide de commandes rédigées dans un langage de programmation élémentaire.

On retrouve également ce principe dans le Terminal de Mac OS X ou la Console de Linux.

illustration-dos

Ouvrez la fenêtre d’Invite de commandes

Faites un clic droit sur le bouton Démarrer, en bas à gauche du Bureau, et choisissez Invite de commandes (admin). Vous pourrez alors effectuer des opérations qui nécessitent d’habitude de disposer des droits d’administrateur.

Lancez votre première instruction

Pour votre premier contact avec l’Invite de commandes de Windows, je vous propose de vérifier l’intégrité du disque dur de votre PC.

Pour cela, saisissez la commande CHKDSK puis validez à l’aide de la touche Entrée du clavier.

Si vous souhaitez désigner un autre disque que celui indiqué en amorce de la fenêtre d’Invite de commandes, spécifiez sa lettre de volume (CHKDSK D:, par exemple pour vérifier le lecteur D:).

Découvrez les options à votre disposition

La plupart des commandes peuvent (ou doivent) être complétées avec différents arguments, qui précisent ce que vous voulez accomplir.

Pour connaître l’étendue des possibilités qui vous sont offertes, tapez HELP suivi du nom de la commande concernée (HELP CHKDSK, dans notre cas).

La première ligne indique l’ordre dans lequel les arguments seront saisis. Vous trouvez ensuite diverses options.

Ainsi, CHKDSK D: /F autorise l’analyse du disque D: ainsi que la correction automatique des éventuelles erreurs détectées par Windows.

Affichez la liste des commandes disponibles

Écrivez simplement HELP puis validez (Entrée). La liste des commandes apparaît dans l’ordre alphabétique.

Un commentaire indique l’objet de chacune d’entre elles. Utilisez l’ascenseur situé sur le bord droit de la fenêtre pour naviguer dans la liste. Vous déplacerez ou redimensionnerez la fenêtre comme vous le faites avec vos applications.

Profitez des nouvelles fonctionnalités d’édition

Windows 10 propose des outils d’édition très pratiques. Vous avez ainsi la possibilité de corriger les commandes sans avoir à les retaper.

Déplacez le curseur à l’aide des flèches de direction du clavier afin d’insérer des caractères ; utilisez la touche retour arrière du clavier pour effacer des caractères ; appuyez sur la touche Insertion si vous voulez remplacer le texte placé après le curseur.

Importez des lignes de code

Vous pouvez aussi coller des instructions provenant d’un document Word, d’un fichier PDF ou d’un site Web. Copiez le texte dans le presse-papiers (Ctrl + C), positionnez le curseur à l’endroit voulu dans la fenêtre d’Invite de commandes, faites un clic droit et sélectionnez Coller.

Personnalisez la fenêtre du terminal

Vous trouvez l’environnement de l’Invite de commandes un peu austère ? Opérez un clic droit sur la barre de titre de la fenêtre et activez Propriétés.

Allez sur l’onglet Couleurs pour remplacer le noir de l’arrière-plan de la fenêtre par une teinte plus vive. Adaptez la teinte du texte afin de préserver la lisibilité.

Vous pouvez aussi modifier l’effet de transparence (Opacité), personnaliser la taille et la position de la fenêtre (à l’ouverture de l’Invite de commandes) ou changer la police et le corps des caractères.

Gérez les disques durs de votre PC

Grâce à l’Invite de commandes, vous réalisez rapidement les opérations dévolues aux outils système de Windows 10.

Ainsi, vous interviendrez sur un disque dur ou une clé USB, ou choisirez le système de fichiers (CONVERT G: /FS:NTFS afin de formater la clé USB portant la lettre de volume G: de FAT32 en NTFS, par exemple).

Accédez aux Infos concernant votre ordinateur

Si vous saisissez SYSTEMINFO, vous aurez une vue générale de votre PC (version de Windows, processeur, Bios, mémoire vive, etc.).

Pour connaître l’adresse IP ou MAC de la machine, utilisez la commande ipconfig/all.

Dans le cas d’un portable, lancez un diagnostic de la batterie à l’aide de la commande powercfg/batteryreport.

Il vous suffit ensuite d’ouvrir le fichier généré, battery-report.html, dans votre navigateur Internet.

Manipulez vos fichiers sans ouvrir l’Explorateur

Ces commandes servent aussi à gérer des fichiers : copy, rename, move, ou encore md pour créer un dossier.

Afin d’afficher l’arborescence d’un disque dur ou d’un dossier, utilisez la commande tree.

Si vous souhaitez effectuer des opérations plus complexes, exploitez les options de robocopy. Cet outil autorise la copie des dossiers qui ne sont pas vides, la prise en compte ou non des sous-dossiers, le déplacement des fichiers système, etc.

Créez un raccourci de l’Invite de commandes sur le Bureau

Vous êtes pleinement convaincu du potentiel de l’Invite de commandes ? Pour y accéder rapidement, faites un clic droit sur le Bureau, puis choisissez Nouveau, Raccourci.

Dans le champ Emplacement de l’élément, entrez C:\Windows\System32\cmd.exe et faites Suivant, Terminer.

Effectuez un clic droit sur le raccourci. Activez ensuite Propriétés, allez sur l’onglet Raccourci, puis choisissez le bouton Avancé afin de cocher la case Exécuter en tant qu’administrateur. Validez.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :