Comment redonner un coup de jeune à son PC sous Windows ?

À force d’utiliser un ordinateur et d’y installer des logiciels, avec le temps ses performances s’amenuisent.

Cette constatation vaut avec les différentes versions de Windows qui se sont succédé au cours des années.

D’ailleurs le phénomène existe, quel que soit le système d’exploitation que l’on utilise (Mac OS, Linux…), mais aussi avec les OS comme Android et iOS.

Suivez ce programme de remise en forme pour redonner une nouvelle jeunesse à votre PC sous Windows à moindres frais sans pour autant aller en acheter un neuf.

illustration-nettoyage-PC

Fermez les utilitaires trop gourmands

Même les PC récents ne sont pas à l’abri d’incidents. Si vous notez un ralentissement soudain qui vous empêche de vous servir normalement du vôtre (passer d’un logiciel à l’autre nécessitant plusieurs minutes), un programme en détourne sans doute les ressources de façon indue.

Pour en avoir le cœur net, lancez le Gestionnaire de tâches de Windows (Ctrl + Alt + Suppr).

Cliquez sur les en-têtes des colonnes Processeur, Mémoire et Disque pour afficher la liste des applications et leur consommation.

Repérez le processus qui sollicite à l’excès le processeur (certains montent jusqu’à 99 %) ou le disque dur.

Sélectionnez-le et cliquez sur Fin de tâche pour forcer sa fermeture.

Si le problème se reproduit, redémarrez le PC.

Quittez les programmes qui s’exécutent en arrière-plan

Des logiciels se lancent automatiquement au démarrage de Windows. Ils fonctionnent en tâche de fond sans que vous vous en rendiez compte, sollicitant la mémoire vive (RAM), le processeur et le disque dur.

C’est le cas, par exemple, des applications de synchronisation de Google Drive, d’OneDrive ou de Dropbox, de certains utilitaires.

Pour en connaître la liste, sélectionnez la flèche située à gauche de la zone de notifications de la barre des tâches de Windows. Effectuez un clic droit sur les programmes qui vous semblent superflus et choisissez la commande Quitter (ou Exit).

Limitez le nombre d’applications qui s’ouvrent au démarrage de Windows

Si votre PC manque de puissance, réduisez le nombre de logiciels qui s’exécutent systématiquement au lancement de Windows.

Vous écourtez ainsi la phase d’initialisation de l’OS et préservez les ressources de votre machine.

Sous Windows 8.1 ou 10, utilisez le raccourci clavier Ctrl+ Maj + Echap puis placez-vous sur l’onglet Démarrage du Gestionnaire des tâches.

Optez pour un programme dont vous n’avez pas un usage permanent et choisissez Désactivé. Cette application ne sera pas lancée la prochaine fois que vous allumerez votre ordinateur.

Soulagez la carte graphique

Même si Windows 8 et 10 adoptent une interface plus sobre que celle des précédentes versions, ils utilisent encore des animations et des effets graphiques gourmands en ressources, notamment la carte graphique.

Faites un clic droit sur Démarrer. Allez sur Système, Paramètres système avancés. Choisissez Paramètres de la section Performances. Cochez Ajuster afin d’obtenir les meilleures performances et validez par Appliquer, OK.

Pour ne conserver que les animations qui vous plaisent, activez Paramètres personnalisés et décochez seulement les options inutiles.

Palliez une insuffisance de RAM

Si vous disposez d’un SSD de bonne capacité, vous pouvez y étendre la taille du fichier de pagination utilisé par Windows pour enregistrer certains fichiers d’échange. Cet espace sera un complément de la RAM.

Faites un clic droit sur Démarrer. Cliquez sur Système, Paramètres système avancés, Paramètres de la section Performances. Activez Avancé, puis Modifier de la section Mémoire virtuelle, cochez Taille personnalisée et indiquez la taille du fichier de pagination en mégaoctet. Validez par OK.

Profitez du double canal de mémoire vive de votre processeur

La plupart des nouvelles puces proposées par Intel (à l’exception des modèles Atom) intègrent un bus mémoire à double canal.

Pour bénéficier des meilleures performances, les barrettes de mémoire vive doivent fonctionner par paire. Votre PC sera donc plus rapide avec deux barrettes de 2 Go qu’avec une seule barrette de 4 Go.

Naviguez sans être surchargé d’onglets

Si vous observez Gestionnaire de tâches de Windows, vous noterez la présence de plusieurs processus associés à votre navigateur Web.

Chaque onglet ouvert monopolise une quantité notable de RAM. C’est le cas avec Google Chrome, particulièrement gourmand en ressources matérielles.

Si vous disposez de peu de mémoire vive, prenez l’habitude de fermer les onglets dont vous n’avez pas l’absolue nécessité.

Désactivez les extensions inutilisées

Chaque module d’extension exécuté par Google Chrome génère un processus Windows qui reçoit une dotation en mémoire vive.

Si vous les multipliez, Chrome peut vite en utiliser trop et empêcher le lancement d’autres programmes.

Pour faire le ménage, rendez-vous sur Personnaliser et contrôler Google Chrome puis sur Plus d’outils, Extensions.

Décochez les cases Activée situées en face du nom des modules dont vous ne vous servez pas régulièrement. Leur exécution est immédiatement suspendue. Il vous suffira de cocher ces mêmes cases pour les réactiver en cas de besoin.

Vous souhaitez vous débarrasser définitivement d’une extension? Cliquez sur l’icône en forme de Poubelle, puis sur Supprimer.

Débarrassez-vous des intrus

Certains ralentissements ne sont pas de votre fait. Ils résultent de l’action de logiciels installés à votre insu et qui échappent à la vigilance des antivirus.

Sans même parler de leurs possibles actions malveillantes, ces indésirables sollicitent le processeur, la mémoire vive ainsi que le disque dur. Vous avez donc tout intérêt à les éradiquer.

Servez-vous pour cela de l’utilitaire gratuit Malwarebytes Anti-Malware. Afin de disposer d’une protection en temps réel, vous devrez acquérir la version Premium du logiciel. À défaut, lancez une analyse de temps en temps ou lorsque vous percevez un ralentissement.

Supprimez les logiciels ainsi que les raccourcis superflus

L’accumulation de programmes, de raccourcis et de fichiers temporaires nuit aux performances de votre PC.

Prenez le temps d’éliminer les applications dont vous ne vous servez plus à l’aide du module Désinstaller ou modifier un programme de Windows ou du logiciel CCleaner.

Celui-ci est gratuit et parvient à effacer des liens (raccourcis, clés du Registre) qui pourraient échapper à Windows.

Afin d’éliminer les fichiers temporaires, lancez le Gestionnaire de fichiers de Windows, faites un clic droit sur votre disque dur et sélectionnez Propriétés, Nettoyage de disque, OK.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :