Faire un diagnostic complet de votre PC

N’attendez pas que votre ordinateur connaisse une baisse de régime pour prendre soin de sa santé. Disque dur, mémoire, processeur : placez-le sous haute surveillance.

Anticipez les pannes en sauvegardant une Image de votre ordinateur

Enregistrer une image de votre système, c’est l’assurance de retrouver, en cas de panne, un ordinateur opérationnel en quelques minutes.

Publicités

Pour cela, allez dans les Paramètres de Windows 10, puis cliquez sur Mise à jour et sécurité, Sauvegarde, Plus d’options.

illustration-surchauffe-portable

Rendez-vous ensuite au bas de la page afin de sélectionner Voir les paramètres avancés et Sauvegarde d’image système (en bas à droite de la nouvelle fenêtre).

Activez alors le lien Créer une image système. Désignez le lecteur où seront sauvegardées les données, choisissez Suivant et cochez les lecteurs à prendre en considération. Enfin, validez avec Suivant puis Démarrer la sauvegarde.

Évaluez les performances de votre machine

Une baisse de tonus de votre PC doit vous alerter sur la santé de ses composants.

Encore faut-il disposer d’un point de comparaison pour mesurer le degré de gravité du ralentissement.

Profitez que votre ordinateur soit en forme pour en évaluer les performances à l’aide des outils PCMark 8 ou UserBenchmark.

Fermez les logiciels actifs avant de lancer les tests et conservez les résultats obtenus.

Surveillez le fonctionnement du processeur

Le processeur constitue la pièce centrale de votre ordinateur. Un danger menace son bon fonctionnement et sa longévité : la surchauffe.

Lorsque la température limite est atteinte, une procédure de protection se déclenche et le processeur se met automatiquement hors ligne, entraînant un plantage du PC.

Gardez-donc un œil sur lui en vous dotant de l’utilitaire HWiNFO et lancez-le.

Mesurez la température au cœur du processeur

Une fenêtre détaille les caractéristiques du processeur et de l’éventuel circuit graphique intégré.

Pour obtenir la température atteinte par la puce, activez le bouton Sensors dans la fenêtre principale du logiciel.

Déroulez ensuite la liste des informations jusqu’à la section CPU. HWiNFO indique les températures minimale, maximale et moyenne pour chacun des cœurs du processeur.

Des valeurs au-delà de 60° C et des pointes à plus de 90° C sont les signes d’un défaut de refroidissement.

Améliorez le refroidissement des composants

Tentez d’abaisser la température du PC en agissant sur la vitesse des ventilateurs. Pour cela, installez l’utilitaire SpeedFan.

Une fois l’analyse finie, cochez Automatic Rut Speed. Si les réglages choisis par l’outil ne résolvent pas votre problème, cliquez sur Configure, Temperature.

Sélectionnez la ligne CPU, précisez la température souhaitée (Desired) et la valeur au-delà de laquelle la vitesse maximale sera activée (Warning). Validez (OK).

Vérifiez l’intégrité du disque dur

Les disques durs influent sur les performances d’un PC. Lorsque des secteurs défectueux apparaissent, cela provoque des erreurs de lecture, voire un plantage de l’ordinateur.

Pour contrôler la santé de votre disque, lancez l’Explorateur de fichiers de Windows. Faites un clic droit sur le disque concerné (C:) et choisissez Propriétés.

Laissez Windows corriger les erreurs

Activez l’onglet Outils. Dans la section Vérification des erreurs, cliquez sur Vérifier puis sur Analyser le lecteur. En fin d’analyse, autorisez Windows à corriger les erreurs.

Les disques récents sont dotés du dispositif Smart qui audite le fonctionnement de votre matériel. Pour exploiter ces informations, installez CrystalDiskinfo.

Accédez aux informations du disque dur

Ouvrez CrystalDiskInfo. Il vous indique l’état de santé du disque dur principal ainsi que la température du composant.

Les données Smart s’affichent dans la partie inférieure de la fenêtre : taux d’erreur en lecture, taux d’erreur d’accès des têtes, nombre de secteurs réalloués ou défectueux…

Pour auditer les autres disques durs du PC, cliquez sur les lettres de volume sous la barre de menu.

Lancez un audit de la mémoire vive

Dans la zone de recherche de Windows, entrez le mot-clé mémoire et cliquez sur l’intitulé Diagnostic de mémoire Windows.

Fermez vos documents et les applications en cours, puis sélectionnez Redémarrer maintenant et rechercher les problèmes éventuels (ou Vérifier les problèmes au prochain démarrage de l’ordinateur si vous ne souhaitez pas interrompre votre travail).

Affichez les résultats du test de la mémoire vive

Après plusieurs minutes d’analyse, le PC redémarre automatiquement.

Pour consulter les résultats, faites un clic droit sur le bouton Démarrer de Windows 8 ou 10.

Activez Observateur d’événements, Journaux Windows, Système et sélectionnez les lignes MemoryDiagnosticResults. Le diagnostic s’affiche au bas de la fenêtre.

Recherchez les pixels défectueux sur votre écran

Installez l’utilitaire Pixel Réa et ouvrez-le. Activez ensuite le bouton Lancer situé sous la section Détection des pixels morts.

L’écran vire tour à tour au rouge, jaune, vert, gris, et noir afin de vous aider à déceler des pixels défectueux.

Pressez la touche Echap pour revenir à la fenêtre du logiciel, cliquez sur Réparer puis sur Lancer en face de Réparation 1 : Courte.

Si le problème persiste, essayez les options Moyenne et Agressive.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :