Les meilleurs titres racoleurs pour faire mousser son site

Certains sites Web ou même des blogs se sont spécialisés dans les titres racoleurs. L'objectif ? Appâter un maximum de visiteurs avec des accroches alléchantes. Évidemment les contenus qui suivent sont en général au mieux décevants ou au pire pitoyables.

Ils reprennent la technique des titres de journaux de caniveaux paraissant le dimanche qui mettent en une des titres tendancieux à la limite du mensonge pour vendre leurs torchons.

Sur le Web le portail de Free est un excellent cas d'école où cette pratique est quotidiennement utilisée : Florent Pagny, comment Pascal Obispo la sauvé du Fisc ; Un adolescent albinos mutilé, son cerveau disparu ; 3 ans de prison pour l'ex-médecin pervers sexuel ; Le fantasme très coquin d'Elodie Gossuin... sont des titres à la une aujourd'hui. Dur de résister à de telles « actualités ».

On appelle ces contenus qui visent à attirer les gogos et les voyeurs des pièges à clics quand on est poli ou plus vulgairement des putaclics ou encore pute à clics quand on est grossier.

Le but de ces sites est donc d'attirer un maximum de curieux avec à la clé de confortables revenus publicitaires quand la masse des moutons se précipite vers ces pages sans se rendre compte qu'ils se font à chaque fois piéger. La leçon n'est pas retenue, car à la moindre occasion ils cliqueront de nouveau sur ces liens douteux.

En anglais, on emploie le mot clickbait, un terme qui se prononce clic bête et qui se traduit par appât à clics ou aimant à clics. Il suffit d'éveiller la curiosité des internautes en leur délivrant juste assez de quoi les faire saliver pour les inciter à cliquer sur un lien. La tentation est trop grande, alors ils cliquent encore et encore.

Clickbait, c'est justement l'intitulé d'un site Web appelé Clickbait, l'actu version putaclic qui se propose de compiler les meilleurs titres racoleurs.

clickbait

L'objectif de ce site en français est de compiler et de classer ces titres racoleurs et mensongers qui fleurissent sur le Web et surtout sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook.

Il s'agit d'un site participatif, où les membres inscrits peuvent proposer les titres qu'ils ont repérés sur le Web. Et ils sont nombreux, car la technique touche même les médias réputés sérieux, pour certains grassement subventionnés comme Le Point, Le Monde ou même le journal économique Les Échos.

On trouve sur le site de véritables pépites :

  • Seules les personnes ayant un QI entre 150 et 185 trouvent le nombre 25 en moins de 10 secondes ! : N'importe qui va bien entendu trouver le nombre, il suffit d'être observateur, nul besoin d'être un génie.
  • Paris: Une baleine échouée sur les quais de Seine : En réalité il s'agit d'une œuvre d'art exposée sur les quais de Seine.
  • Amputée d’une jambe, elle ne trouve pas de prothèse de sa couleur de peau : Pour les voyeurs qui se nourrissent de la souffrance de leurs semblables...
  • Cette petite est atteinte du syndrome des cheveux incoiffables, ses parents veulent sensibiliser le public : Une prétendue maladie rare, en fait une chevelure dense qui fait des nœuds.

Les principaux trucs pour rédiger un titre racoleur sont résumés sur cette page.

phrases-clickbait

Et tout est à l'avenant. De quoi passer quelques moments de franches rigolades.

Pour les anglophones, il existe même des générateurs de clickbait et des sites satiriques qui produisent des titres scabreux plus vrais que nature que l'on peut s'amuser à traduire en français. Citons par exemple :

Voilà de quoi s'occuper durant les longues soirées d'hiver.

Publicités

Author: Ballajack

Share This Post On
22 Partages
Tweetez9
Partagez12
+1
Partagez1