Créer un journal avec le logiciel de PAO Scribus

Pour créer une petite publication que vous diffuserez dans une association ou au sein d’un club par exemple, les outils de mise en pages de Word ne suffisent pas. En revanche, l’application gratuite Scribus offre toutes les fonctions d’un logiciel de PAO professionnel.

Word permet de composer des documents avec des textes et des images. Mais le traitement de texte de la suite Office ne peut rivaliser avec les logiciels spécialisés dans la mise en pages.

Inutile pourtant d’acheter InDcsign ou QuarkXPress, les références du genre. Profitez plutôt de Scribus : il est gratuit et disponible pour Mac, Windows ou Linux.

Comme avec tout bon outil de PAO (publication assistée par ordinateur), les éléments placés sur le document (colonnes de texte, images, titres…) peuvent être ajustés et personnalisés dans les moindres détails. Malgré une interface un peu vieillotte, Scribus sera à la hauteur de vos exigences si vous domptez ses outils et sa logique.

illustration-scribus

 

Téléchargez la version du logiciel adapté à votre ordinateur

Scribus est disponible avec une interface utilisateur en français pour les systèmes d’exploitation Windows 64 bits, Windows 32 bits, Mac ou Linux sur le site officiel de l’éditeur.

Installez les polices de caractères

Si vous avez déjà quelque expérience de la mise en pages, vous connaissez l’importance de disposer d’un large éventail de polices de caractères. La typographie constitue l’un des éléments-clés d’une publication réussie. D’elles dépendent l’originalité, mais également la lisibilité de votre document.

Lancez le programme d’installation de Scribus. Préférez tout d’abord sa version française. L’assistant vous suggère ensuite de télécharger des polices supplémentaires. Cochez pour cela la case Additionnal Fonts.

Scribus ajoute plusieurs dizaines de polices à la bibliothèque de Windows. Si vous en possédez déjà certaines, pas de soucis, Windows élimine les doublons. Une fois l’installation effectuée, cochez la case Lancer Scribus et validez en cliquant sur le bouton Terminer.

Au premier lancement du logiciel, un message d’alerte vous indique que le module Ghostscript n’est pas présent sur votre ordinateur. Sans lui, Scribus ne peut importer les images au format PostScript (reconnaissables à leur extension EPS) dans vos documents.

Si vous pensez utiliser de tels fichiers, téléchargez et installez Ghostscript (il vous permettra également d’importer et de retoucher des images en EPS à partir de Gimp, par exemple). Terminez par OK pour faire disparaître la boîte de dialogue.

Créez un nouveau document

La fenêtre Nouveau document s’affiche. À l’avenir, pour accéder à cet écran, il suffira de dérouler le menu Fichier, Nouveau ou de presser les touches Ctrl + N du clavier.

Choisissez le format et la disposition du document en fonction de la dimension du papier que vous emploierez pour l’impression.

Maniez les curseurs situés dans la partie inférieure de la fenêtre pour définir la largeur des marges.

Avec l’onglet Fond perdu, toute la surface de la page sera occupée, sans considération des marges d’impression, ce que l’on ne peut jamais réaliser avec Word, par exemple.

Si vous n’êtes pas sûr de vous, ou un peu pressé d’obtenir un résultat correct, choisissez l’un des modèles prédéfinis proposés dans la galerie.

Pour créer une lettre d’informations à la manière de la une de magazine, activez l’onglet Nouveau document à partir du modèle. Les maquettes sont classées par rubriques thématiques.

Sélectionnez l’intitulé Lettre d’informations. Dans la partie centrale, adoptez l’un des trois modèles disponibles. Puis dans le volet droit de l’interface, cliquez sur le bouton Prévisualisation pour afficher un aperçu. Si cela vous convient, terminez par OK.

Personnalisez votre publication

Une fois le modèle ouvert, c’est à vous de jouer pour le rendre plus attrayant et lisible. Pour cela, activez la zone de texte Newsletter Title d’un double-clic de souris et saisissez le titre que vous souhaitez donner à la publication. Par exemple, tapez Mon mag à moi.

Avec le style par défaut, ce texte est trop long et déborde du cadre prévu lui aussi par défaut. Dans la barre d’outils, cliquez sur Modifier le texte (symbolisé par un crayon posé sur un bloc de texte).

Vous pouvez également utiliser le raccourci clavier Ctrl + T. La fenêtre Éditeur interne apparaît. Disposez le titre Mon mag à moi en surbrillance dans le volet droit puis, dans le volet gauche, placez-vous sur l’intitulé Aucun style.

Dans la liste déroulante qui apparaît, sélectionnez l’un des styles prédéfinis. Pour obtenir tout de suite une idée du rendu final, cliquez sur le bouton Mettre a jour le cadre de texte ou, plus rapide, mettez à jour avec le raccourci clavier Ctrl + U.

N’hésitez pas à ajuster la taille des caractères et l’alignement du texte sans quitter l’éditeur interne. Lorsque vous êtes satisfait du résultat, enregistrez vos choix en cliquant sur Actualiser et fermer (symbolisé par une coche verte dans la barre d’outils). Effectuez les mêmes opérations pour intégrer votre texte dans les blocs prévus.

Insérez une illustration

Le modèle de document que vous avez retenu intègre sans doute des zones destinées à accueillir des images. Si ce n’est pas le cas et que vous souhaitez illustrer la page, déroulez le menu Insérer, Insérer un cadre d’image.

À l’aide de la souris, tracez les contours de la zone que viendra occuper le dessin ou la photo. Effectuez ensuite un clic droit sur ce cadre matérialisé par un filet de couleur rouge. Dans le menu contextuel, activez l’intitulé Importer image. Une boîte de dialogue s’ouvre qui vous permet de naviguer jusqu’au fichier à insérer. Sélectionnez-le et validez.

Ajustez l’image

La partie droite de la fenêtre Ouvrir affiche un aperçu de l’illustration que vous vous apprêtez à importer dans votre publication. Si elle correspond à ce que vous souhaitiez, approuvez par OK.

Il faut ensuite adapter la photo au cadre qui l’accueille ou, inversement, adapter le cadre à l’image. Pour cela, d’un clic droit, sélectionnez la commande de votre choix dans le menu contextuel. Vous y remarquerez aussi la présence d’un intitulé Effets. Celui-ci donne accès à une boîte de dialogue offrant différents filtres à appliquer à l’image.

Choisissez des effets

Dans l’angle supérieur gauche, une vignette propose un aperçu de l’image. Dans la partie Effets disponibles, cliquez sur l’un des filtres, puis sur le bouton Ajouter. L’effet apparaît alors dans la liste Utilisés.

À l’aide du curseur associé à l’effet sélectionné, modifiez l’image comme bon vous semble. Différents filtres peuvent ainsi être combinés pour intégrer la photo à votre projet ou en corriger les défauts (luminosité, contraste, flou, conversion en noir et blanc, etc.).

N’hésitez pas à procéder à des essais: il est possible d’annuler les changements effectués à tout moment.

Exportez votre journal

Procédez à tous les ajustements nécessaires jusqu’à obtention d’une mise en pages conforme à vos attentes. Avant d’enregistrer votre document au format PDF, ou avant de l’imprimer, pensez à vous servir d’un outil très utile : le Vérificateur. Il analyse le document et détecte les débords de texte, les problèmes de polices, etc. L’icône du Vérificateur est accessible depuis la barre d’outils.

Après correction d’éventuelles anomalies, convertissez votre fichier au format universel en choisissant le bouton PDF. Il est idéal pour exporter votre travail, pour le diffuser par Internet ou le confier à un service d’impression.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :