La carte de France des routes les plus dangereuses

Mise en ligne par Rue 89 et se basant sur des données que le Ministère de l’Intérieur a rendues publiques en juin 2014 (Données des accidents corporels de la circulation routière), la carte de (presque) tous les accidents de la route 2012 est un outil très précis pour déterminer quelles sont les routes les plus dangereuses en terme d’accidents de la circulation. La carte de France est dotée d’une interface utilisateur pour faire des recherches à partir d’une ville ou d’une adresse ou en faisant défiler la carte à l’écran. Chaque accident est matérialisé par un repère coloré sur la carte qui affiche en outre des précisions sur les circonstances de l’accident qui a eu lieu à cet endroit : date et adresse de l’accident, type de route, véhicules impliqués, circonstances de l’accident, personnes impliquées, conditions météo, etc.

carte-accident-route

Publicités

La carte interactive présente aussi des filtres pour isoler les accidents en fonction de différents critères : conditions météo (tout, conditions normales, pluie, neige ou grêle, brouillard, vent, temps éblouissant), la luminosité (plein jour, lever ou coucher du soleil, nuit), le type d’intersection (ligne droite, croisement,  rond-point, passage à niveau…), le nombre de véhicules impliqués, le sexe des victimes, la gravité (blessés légers, hospitalisation, décès), l’âge des victimes, le jour de la semaine et le mois de l’année.

Pour la seule année 2012, ce sont plus 62 000 accidents de la route (accidents corporels légers ou mortels) ayant demandé l’intervention des secours qui sont représentés sur cette carte.

Ainsi grâce à ces données publiques et leur représentation sur une carte, chacun sera à même d’apprécier le niveau de dangerosité des routes à proximité de son lieu de résidence ou partout en ailleurs en fonction des déplacements réalisés en cours d’année. Les fichiers de type CSV mis en ligne par le Ministère de l’Intérieur comprennent : les caractéristiques des accidents corporels de la circulation (description des circonstances pour chaque accident), les lieux des accidents corporels de la circulation, les véhicules impliqués dans les accidents corporels de la circulation et les Données relatives aux usagers impliqués dans les accidents corporels de la circulation.

Même si ce travail s’avère intéressant, comme le soulignent les développeurs, il n’est pas exempt de nombreuses erreurs et omissions dues essentiellement à l’imprécision des collectes des données sur le terrain et à la nature de ce qui définit un accident de la circulation et des dommages qui en découlent en terme de victimologie.

Source : La carte de (presque) tous les accidents de la route en 2012

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :