La première fois que je suis tombé sur Le trésor de la langue française automatisé, j’ai cru à une blague ou faire un bond d’une bonne vingtaine d’années dans le passé. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’interface de ce dictionnaire en ligne fait peur. Elle semble avoir été réalisée soit pour faire rire soit dans l’optique de faire fuir les éventuels utilisateurs qui se seraient égarés sur le site. Il faut c’est bien connu se garder de juger quelqu’un sur sa mine (bonne ou mauvaise). Le conseil s’applique très bien à TLFI, car passé le premier moment d’incompréhension, une fois les premiers tâtonnements faits pour comprendre le fonctionnement de cette interface particulière (en fait elle fonctionne parfaitement malgré son aspect rugueux), le contenu du dictionnaire se révèle et c’est à ce moment que l’excellente surprise survient : le site a tout misé sur le contenu qui est de première qualité quand on s’intéresse à la richesse de la langue française.
Le site fonctionne d’abord comme un moteur de recherche. Après avoir saisi un mot, bien ou mal orthographié, et cliqué sur le bouton Valider1, on accède à une fiche complète qui va décrire avec un luxe de précisions le mot en question.

tlfi

Si le mot fait partir d’une expression, il faudra choisir le terme pour lequel on souhaite afficher des explications. La fiche détaillée d’un mot est la plupart du temps très longue. Elle contient un nombre considérable de définitions, d’exemples d’utilisation, éventuellement de synonymes et d’antonymes, de citations d’auteurs, la fréquence d’utilisation, la prononciation, les emplois courants et techniques, l’historique du mot, son étymologie… Pour s’y retrouver, un menu de filtres à gauche de l’écran (Peindre les objets) permet de surligner dans le texte certaines parties bien précises : seulement les définitions, seulement les citations, seulement les exemples d’utilisation, etc.

tlfi-interface

En haut de la fenêtre principale, on accède à différents modules de recherche : recherche d’un mot, recherche assistée et recherche complexe. Le site garde en mémoire les recherches effectuées durant une session. Dans la partie Préférences on règle la police utilisée pour l’affichage, mais pas la taille.

tlfi-definition

Le dictionnaire fonctionne aussi en sélectionnant un mot dans une tranche alphabétique dans lequel il se trouve ou en composant le mot à trouver en faisant une saisie phonétique : choix des sons, des consonnes, des voyelles… Il s’agit juste de deux méthodes de sélection complémentaires au moteur de recherche qui de toute façon renvoient vers la fiche descriptive du mot une fois qu’il a été trouvé par un moyen ou par un autre.
Comme l’interface n’est pas très moderne, elle ne gère pas l’hypertexte pour se balader d’un mot à un autre en cliquant sur n’importe quel terme, ce qui serait vraiment très pratique pour faciliter la navigation.
Passée la barrière de l’interface, Le trésor de la langue française automatisé n’usurpe pas son nom, les amateurs pourront y passer des heures à consulter les définitions et enrichir leur connaissance de la langue française.

Source : Le trésor de la langue française automatisé

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland