Dès que l’on donne son adresse mail sur un site Web pour s’inscrire à une newsletter ou pour se servir d’une application en ligne, on alimente la machine à spams qui va se retourner rapidement contre le possesseur de l’adresse de messagerie si généreusement offerte, mais revendue à prix d’or par tous les margoulins qui sévissent dans le marketing. Pour éviter d’être la proie de ces nuisibles, une solution radicale consiste à fournir une adresse mail bidon temporaire quand on doit absolument en donner une pour pouvoir bénéficier d’un service ; par exemple en passant par le site 10 minute mail ou tout autre site du même genre permettant d’obtenir une adresse mail poubelle en quelques secondes.
Une solution beaucoup plus avancée est de passer par l’excellent SpamGourmet qui repose sur un principe de fonctionnement différent. En effet à partir d’un compte utilisateur associé à une adresse mail bien réelle à protéger, on obtient d’une part un pseudo et d’autre part une adresse mail de type pseudo@spamgourmet.com. À partir de cette dernière, on dispose alors d’une infinité de mails de type xxx.pseudo@spamgourmet.com ou les caractères xxx peuvent être remplacés par n’importe quoi d’autre : nom, mot, caractères… Il suffit alors de communiquer ce type adresse mail pour s’inscrire sur n’importe quel service qui en demande une, SpamGoumet fera automatiquement la redirection vers l’adresse mail réelle.
Comme on dispose virtuellement d’une infinité d’adresses mail jetables, il devient facile grâce aux caractères xxx de les identifier très précisément afin de savoir qui pratique la revente d’adresses mail, par exemple viadeo.xxx@spamgourmet.com pour s’inscrire sur Viadeo (au hasard), usine à spams redoutable s’il en est… Pour chaque inscription demandant une adresse mail, à chaque fois que nécessaire, en ajoutant simplement un mot (quelconque ou bien choisi, par exemple le nom du fournisseur ou du site Web) devant son adresse mail SpamGourmet, on sait toujours à qui on l’a donné.

spamgourmet

Voilà pour le fonctionnement général de SpamGourmet qui dans sa version de base (no-brainer-mode) ne nécessite pas de revenir sur le site une fois qu’un compte a été crée et qu’on dispose de son adresse mail en @spamgourmet.com. Il faut savoir aussi que les mails jetables créés sont temporaires, utilisables un certain nombre de fois indiqué par un compteur sur l’adresse mail jetable qui est donc auto destructible ; par exemple le mail viadeo.10.xxx@spamgourmet.com ne pourra être utilisé que 10 fois avant d’être automatiquement supprimé. Il est bien sûr possible de répondre à un mail quelconque en donnant comme adresse d’expédition celle qui a été choisie sur SpamGourmet.
Les adresses mail déjà créées pour son pseudo sont centralisées sur la console de gestion de son compte sur SpamGourmet (advanced mode). Le service n’est pas récent puisqu’il existe depuis plus de 10 ans. L’interface utilisateur est vieillotte, semble confuse, mais le service 100 % gratuit fonctionne à la perfection, ce qui est le principal. L’interface est disponible en français, mais la qualité de la traduction n’est vraiment pas satisfaisante, je vous conseille donc de basculer sur un affichage en anglais pour bien comprendre toutes les subtilités de SpamGourmet en lisant sa FAQ très complète.
Pour celles et ceux qui sont à la recherche d’un service du même genre en plus moderne, je leur propose de s’inscrire sur CloseToShop afin d’obtenir une invitation pour tester une application très prometteuse de lutte contre le spam. J’y reviendrai quand le service sera ouvert au public, mais d’après mes premiers tests, c’est une solution anti spam très prometteuse.

Source : SpamGourmet

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland