C’est toujours avec un petit pincement au cœur que je me souviens de ma première connexion à Internet depuis le fin fond de la campagne du Gers où j’habitais à l’époque à la fin de l’année 1994. Modem analogique, ligne France Telecom, abonnement via l’ancêtre des FAI Calvacom, navigateur Mosaic, ordinateur Macintosh… Le miracle s’est produit, une première page Web s’est affichée. Puis au bout de quelques semaines de découverte du Web, la première facture est arrivée, salée, très salée, pendant des années les connexions ont été facturées à la durée au prix standard des communications téléphoniques, au tarif FT. C’était il y a une vingtaine d’années, le grand public n’avait jamais entendu parler d’Internet, ceux qui s’y risquaient étaient considérés par leurs proches comme des originaux à classer dans la rubrique doux dingues.
Le Web (WWW) est né il y a 25 ans, de simple curiosité technique, il est passé très rapidement du statut « qu’est ce que c’est que ce truc qui ne sert à rien », au rang de « je ne pourrai plus vivre sans Internet » pour la plupart des habitants des sociétés modernes.
Sur le site Nominet, vous trouverez sous la forme d’une timeline l’histoire du Web des origines (années 1989 – 1995) à aujourd’hui. Les explications sont malheureusement en anglais, mais cela n’empêche pas les informations et les illustrations de présenter clairement l’évolution du Web.
Pour lancer la timeline, cliquez simplement sur le bouton Auto-play pour suivre la chronologie ou accédez aux rubriques principales accessibles depuis les repères situés à droite de l’écran ou par années sur la gauche.

histoire-web

L’ensemble est extrêmement bien réalisé. On découvre ou redécouvre les technologies employées, les premiers navigateurs, les acteurs qui ont cru et qui ont fait le Web, on assiste à la naissance des géants du secteur (Google, Amazon, Wikipedia, Facebook, Twitter…), à l’envol puis à l’éclatement de la bulle Internet, au déploiement des accès haut débit, à l’arrivée des réseaux sociaux, etc. Pour ceux qui ne maitrisent pas l’anglais, vous trouverez sur le blog de Choblab un billet appelé Si l’histoire du Web m’était contée… qui présente une excellente synthèse de ces années là.

Source : Nominet

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland