Tout comme Windows, les applications Office voient leurs performances se dégrader dans le temps . La plupart des fois cela provient d’un addin ou de réglages peu appropriés effectués sans en mesurer les conséquences.

windows-trash

Et là encore, tout comme Windows et sa bien connue touche F8, les applications bureautiques Office de Microsoft peuvent être démarrées en mode sans échec histoire de régler les problèmes sans être encombrées par des extensions qui se chargent avec ces programmes.

Pour lancer en mode sans échec une application Office, Word, Excel, Access, PowerPoint, Outlook… ajouter le commutateur /safe en exécutant la commande à partir de la fenêtre Exécuter du menu de démarrage de Windows.

office-mode-sans-echecUne méthode plus simple consiste à appuyer sur la touche CTRL pendant le démarrage de l’application.

lancement-access-mode-sans-echecUn dialogue vous demande alors confirmation.

Voici les fonctionnalités et options qui ne sont pas chargées en mode sans échec :

  • Les templates
  • Les Addins
  • L’assistant
  • Les personnalisations des barres d’outils
  • L’auto correcteur
  • La récupération de documents

Cela peut déjà donner une première piste lorsque l’on cherche ce qui fait qu’une application Office est instable ou ralentie et qu’elle fonctionne correctement en mode sans échec.

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland