À en croire les opérateurs de réseaux mobiles, ils sont tous champions du monde de la discipline quand ils évoquent à grands coups de trompettes publicitaires la qualité de leur réseau, la couverture du territoire français dans sa quasi-totalité, la vitesse des transferts en 3G, 4G, etc. Évidemment il s’agit essentiellement de bla-bla marketing, une soupe indigeste destinée à attirer les chalands, ceux qui croient dur comme fer à l’existence du Père-Noël ou à l’honnêteté d’un vendeur de voitures d’occasion, et prêts à tomber dans les filets des discours commerciaux mensongers de sociétés se livrant à une féroce concurrence sur un marché extrêmement juteux.
La vérité est loin d’être aussi rose que le prétendent ces marchands d’illusions. Pour vous en convaincre, vous pourrez jeter un œil critique sur le site OpenSignal qui prétend dresser une cartographie mondiale des opérateurs de téléphonie mobile disponibles de par le monde, en indiquant ceux qui proposent leurs services, pays par pays, avec affichée sur la carte géographique leur couverture réelle. Les données ne proviennent pas des opérateurs de téléphonie mobile, mais des utilisateurs eux-mêmes via les données collectées en temps réel par une application installée sur leurs téléphones portables (Android et iPhone), ce qui me semble une méthode de mesure beaucoup plus fiable.
OpenSignal a une interface en anglais, mais chacun devrait comprendre comment le site fonctionne. Pour chaque zone affichée sur la carte (pays, région, ville, quartier…), on dispose de la liste locale des opérateurs de téléphonie à même de fournir leurs services avec leur couverture réelle. Une comparaison est effectuée à l’échelle du pays ou pour l’ensemble du monde matérialisée par deux pourcentages.

opensignal

Des indicateurs et des filtres sur la carte permettent d’afficher les performances de chacun, de connaître le meilleur opérateur pour la zone, de prendre en compte la couverture d’un ou plusieurs réseaux, d’évaluer la force des signaux, les vitesses de transferts des données en download et en upload (2G, 3G, 4G), le temps de réponse aux Ping, la fiabilité générale, etc. Les antennes peuvent aussi être affichées sur la carte, avec l’indication des opérateurs qui les gèrent.
Classiquement, on se déplace et on zoome sur la carte pour se positionner à l’endroit voulu ou on passe par le moteur de recherche pour aller directement sur un lieu ou un pays bien précis. À chaque fois, en fonction du pays, la liste des opérateurs est correctement actualisée.
Outre les salutaires comparaisons qu’OpenSignal permet à l’échelle mondiale ou locale, les grands voyageurs pourront avant tout déplacement à l’étranger se renseigner sur les opérateurs disponibles dans la région où ils vont se rendre afin d’effectuer leur choix en conséquence.

Source : OpenSignal

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland