Un site qui compare plus de 20 000 hébergeurs Web

Il est primordial quand on a l'idée de lancer un site Internet ou un blog de se préoccuper de l'hébergement Web. En effet un mauvais prestataire technique peut gâcher à tout jamais la réputation d'un site Web.

Une simple recherche sur Google avec les mots-clés « hébergement Web » ou « host company » renvoie des dizaines de milliers de résultats. Il est difficile dans ces conditions de faire le bon choix.

Évidemment quelques grosses sociétés apparaissent en début de peloton. Elles proposent le plus souvent des offres alléchantes pour attirer les chalands pour quelques euros ou dollars par mois.

Pour achever de convaincre leurs futurs clients, elles n'hésitent pas non plus à offrir un nom de domaine avec l'hébergement.

C'est tentant, mais confier la gestion de son nom de domaine et son hébergement Web à la même société (qui de toute façon va le sous-traiter à une entreprise spécialisée) n'est jamais une bonne idée dans la mesure où il ne faut jamais mettre ses œufs dans le même panier.

Les options de gestion des noms de domaine sont rarement complètes chez les hébergeurs Web (choix limité des extensions des noms de domaine, gestion des DNS, redirections, configuration des zones, sous-domaines...) et le flou le plus complet entoure le tarif de renouvellement et le transfert éventuel d'un domaine chez un autre fournisseur.

Le site américain Web Hosting Geeks se propose depuis 2004 de comparer les performances des hébergeurs Web. Sur le papier, ils sont tous champions du monde hors catégorie, mais en pratique les promesses sont loin d'être tenues.

web-hosting-geeks

  • Haute disponibilité à 99.999% des serveurs
  • Rapidité des accès sans restriction ni quota
  • Support technique réactif et compétent
  • Sécurité absolue
  • Gestion fine des sauvegardes
  • ...

En réalité, il s'agit le plus souvent d'arguments commerciaux et en réalité, les promesses ne sont que de belles paroles qui n'engagent que ceux qui y croient.

Prenez par exemple Bluehost, la société qui a hébergé ce blog WordPress durant de nombreuses années. C'est certainement le pire hébergeur Web qui existe, à fuir comme la peste et le choléra.

  • Performances catastrophiques
  • Support technique pratiquement injoignable et de toute façon incompétent : le client est toujours en faute et les techniciens du support sont avant tout des commerciaux payés à la commission qui essaient de vendre des hébergements et des options hors de prix et inutiles
  • Pannes et indisponibilités à répétition jusqu'à se demander si ce n'est pas fait exprès pour vendre l'hébergement le plus cher
  • Mise hors ligne des sites Web sous prétexte de consommation de ressources systèmes trop importantes
  • ...

Que de mauvais souvenirs !

Avec Web Hosting Geek on accède à un observatoire qui fournit de nombreuses données sur plus de 20 000 hébergeurs Web. Attention, toutes les fiches ne sont pas détaillées avec une grande précision.

web-hosting-host-sample

  • Volume des domaines gérés avec son évolution dans la durée
  • Graphique de satisfaction client sur 6 mois et un an
  • Nombre, détails techniques et tarifs des plans proposés
  • Options disponibles pour les hébergements
  • Notation de la disponibilité des serveurs et du support technique
  • Critiques détaillées de certains hébergeurs
  • Notations et commentaires (parfois assassins, voir la fiche de Bluehost à titre d'exemple) des clients
  • Volume de migrations de domaines entre les hébergeurs
  • Historique qui remonte jusqu'à 2014 avec l'ajout de l'année 2013 qui est en cours
  • Graphiques
  • Mises à jour hebdomadaires des statistiques

L'objectif est bien entendu de choisir en toute connaissance de cause l'hébergeur qui correspond le mieux à ses besoins.

Chaque mois, sur un tableau les hébergeurs qui sont les plus intéressants sont mis en avant sur la page d’accueil du site.

Avec plus de 20 000 hébergeurs référencés, la quasi des sociétés sont présentes, y compris celles qui opèrent en France (OVH, 1 and 1...)

Avec Web Hosting Host, on dispose donc d'un outil gratuit (certes en anglais) à priori indépendant (le site se revendique comme tel) pour comparer les nombreuses offres des hébergeurs Web présents sur le marché.

Publicités

Author: Ballajack

Share This Post On
15 Partages
Tweetez10
Partagez4
+1
Partagez1