La vraie raison du retard de Firefox

Même s’il a perdu beaucoup d’utilisateurs au profit du redoutable concurrent qu’est Google Chrome, le navigateur Firefox reste apprécié par bon nombre de fidèles qui ne passeront jamais du côté obscur de la force.

Et Firefox a d’autres concurrents : Opera, Safari, Edge et d’autres encore, mais il est vrai beaucoup plus confidentiels. Il semble que la guerre que se livrent les éditeurs de navigateurs ne soit pas prête de s’arrêter surtout que la bataille se déroule aussi sur les terminaux mobiles où elle fait rage.

Publicités

Il faut dire que l’un des atouts du navigateur Web développé et distribué par la fondation Mozilla est qu’il est libre, gratuit et qu’il est disponible sur la quasi-totalité des systèmes d’exploitation.

Malgré le fait que des milliers de bénévoles assurent les mises à jour du logiciel, elles sont beaucoup moins fréquentes ou même spectaculaires que celles que le rouleau compresseur Google parvient à assurer à un rythme effréné pour son application vitrine qu’est Chrome.

Les moqueries sont faciles, mais ce n’est pas la paresse supposée de la mascotte de Firefox qui est à mettre en cause comme le suggère avec humour l’illustration ci-dessous.

retard-firefox4

Nous tenons enfin la vraie explication qui nous prive de la tant attendue prochaine version de Firefox qui est toujours un évènement pour les fans qui ne jurent que par ce navigateur et qui pour rien au monde ne sont prêts à céder aux charmes de la concurrence. La mascotte se repose, elle se ressource, elle prend son temps…

Elle n’a pas démérité, car le célèbre renard roux a aussi beaucoup contribué au succès de Firefox.

Ce succès n’est pas dû au hasard. Il faut dire que le projet Firefox remonte au printemps 2002 et que les indéniables qualités du navigateur se sont toujours affirmées tout au long de ces années, sachant conquérir des connaisseurs qui ont tissé un lien quasi affectif avec ce navigateur hors norme.

Bon comme le disait Pierre Desproges « Le mois de mars ne passera pas l’hiver ». Espérons aussi que le printemps marquera l’arrivée de la version finale du navigateur pleine de promesses d’un renouveau qu’on espère tous formidable.

Publicités

2 réflexions au sujet de “La vraie raison du retard de Firefox”

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :