Compilation d’outils pour se débarrasser des ransomwares

bitdefender-anti-ransomware

Il existe deux types d’utilitaires pour se protéger des ransomwares. Ceux qui protègent le système en temps réel et ceux qui désinfectent le système après une attaque réussie par un ransomware. Pour information, un ransomware ou en français rançongiciel est un programme nuisible qui effectue une prise d’otage de vos données personnelles en demandant une rançon pour les libérer. Après une attaque de ce type de cheval de Troie, les données trouvées sur le PC sont généralement cryptées et une somme d’argent est demandée à leur propriétaire en échange d’une clé de déchiffrement ou d’un utilitaire dédié à leur « libération ». D’autres types de ransomwares bloquent aussi complètement l’accès à l’ordinateur en affichant un écran indiquant comment payer la rançon.

Une panoplie d’utilitaires Windows, NirSoft Package

nirsoft-launcher

Je présente régulièrement les utilitaires Windows développés par l’éditeur NirSoft qui offrent l’avantage d’être à la fois 100 % gratuits, portables et très puissants (interface graphique et par ligne de commandes pour créer des scripts) tout en étant respectueux des utilisateurs et de leurs PC : pas d’installation de programmes publicitaires, pas d’installations obligatoires, pas d’ajouts sans que cela soit strictement nécessaire dans le Registre ou dans le dossier du profil utilisateur, respect de la vie privée, etc. La plupart fonctionnent à partir de Windows 2000 et leur interface utilisateur a été traduite en Français. À ce jour, on dénombre plus de 180 utilitaires créés par un passionné nommé Nir Sofer qui travaille en C++. Ses outils déclinés en versions 32 et 64-bit couvrent de larges domaines qui vont de l’administration système en passant par la sécurité, l’analyse réseau, la récupération des mots de passe et des clés de licence, les outils système… Tous ces utilitaires sont très régulièrement mis à jour. Les plus connus sont quasiment indispensables à la bonne marche d’un PC sous Windows : CurrPorts est un outil de monitoring réseau qui affiche les connexions actives TCP/IP et UDP, CurrProcess est une alternative au gestionnaire de tâches de Windows, MyUninstaller est un programme de désinstallation, LastActivityView présente tous les évènements récents survenus sur un PC, WhatInStartup permet de gérer tous les programmes qui se lancent au démarrage de Windows…

Un outil pour vérifier les liens d’un site Web

xenu

Un des aspects les moins agréables de ma vie de blogueur ou jour après jour je présente des outils et des sites Web c’est d’en voir disparaître certains brutalement seulement après quelques mois d’activité. Une absence de modèle économique (la gratuité c’est bien, mais sur le long terme ça ne tient pas la route, car il faut bien vivre de son travail), des coûts de fonctionnement trop élevés, la lassitude du développeur, un succès qui ne vient pas… les causes de l’arrêt d’une activité sont multiples. Mise à part la gêne occasionnée, cela engendre sur ce blog (et sur bien d’autres) des liens vers des pages Web qui pointent vers du vide, ce qui à mon avis décrédibilise l’ensemble d’un blog si cette situation se répète un peu trop souvent. Pour supprimer les liens morts de ce site, j’utilise le plug-in WordPress Broken Link Checker qui me donne toute satisfaction, car chaque jour il moissonne des liens morts dans mes billets et dans les commentaires qui ne sont pas épargnés non plus par ce phénomène. Le principal reproche que je fais à Broken Link Checker c’est qu’il consomme des ressources de mon serveur et qu’il n’est pas très rapide pour faire l’analyse des liens étant donné qu’elle ne se fait que lorsqu’un certain seuil d’activité minimum le permet.

Un utilitaire de sauvegarde pour Instagram, Save-o-gram

save-o-gram

Instagram est un réseau social ou tout à chacun s’amuse à partager ses photos. La plupart n’ont pas le moindre intérêt (photos de plats de nouilles, selfies, photos de chats, de chiens…), mais en grattant un peu quelques comptes méritent d’être suivis, car ce sont de véritables photographes qui les animent. Plutôt que de passer du temps à regarder ces clichés depuis le site d’Instagram ou de l’application mobile, le plus simple est de tous les récupérer d’un bloc pour les archiver bien au chaud sur son disque dur. C’est ce que permet de faire l’utilitaire gratuit pour Windows Save-o-gram. L’outil est compatible avec les versions XP, Vista, 7 et 8 de Windows. Attention au moment de l’installation du programme, une option demande à installer un utilitaire supplémentaire appelé Naruto pour Pokki ce qui n’est heureusement pas obligatoire.
L’interface du programme est en anglais, mais si simple d’emploi que cela ne devrait perturber personne. Le principe est de saisir le nom d’un utilisateur sur Instagram (ou l’URL de son compte) dans la zone de saisie prévue à cet effet. Les photos partagées par cette personne sont alors affichées sous la forme d’une grille d’où on pourra les visualiser et éventuellement les télécharger dans leur ensemble ou en sélectionnant seulement certaines d’entre elles en les cochant. Évidemment seules les photos publiques sont visibles.

Un utilitaire de protection contre les failles zero-day

malware-anti-exploit

Les failles de sécurité zero-day sont peu connues du grand public, mais le sont toutefois des spécialistes en sécurité informatique et parfois exploitées, dans ce qu’ils qualifient d’exploits, par des petits malins pour propager diverses saletés informatiques comme des virus, des vers, des chevaux de Troie, et autres ransomwares. L’objectif étant toujours malhonnête comme voler des informations personnelles, prendre le contrôle à distance d’un ordinateur, bloquer ou chiffrer les fichiers d’un ordinateur jusqu’au paiement d’une rançon… Ces failles de sécurité sont partout dans les logiciels commerciaux et autres.
Aucun éditeur grand ou petit n’échappe au phénomène principalement dû à des développements trop rapides réalisés sans souci de la sécurité. En général, dès qu’une faille critique est découverte et surtout connue, elle est corrigée dans les heures qui suivent via un patch de sécurité, mais ce n’est hélas pas toujours le cas. Il faut parfois attendre très longtemps pour que la société éditrice ou le développeur d’un logiciel corrige le programme fautif. Durant ce laps de temps, le PC des utilisateurs de ces logiciels est vulnérable.

Récupérer un programme en Flash sur son disque dur

flash-11

Il existe une multitude de jeux et même d’autres développements plus sérieux qui ont été programmés avec le langage de programmation Flash. On les trouve sur bon nombre de sites Web à partir desquels on peut y jouer ou les utiliser à condition que le navigateur Web ait le plug-in Flash d’installé et qu’il soit opérationnel.
Ce plug-in Flash bien qu’il ait fort mauvaise réputation, en raison notamment de problèmes de sécurité innombrables corrigés ou pas, reste encore à l’heure actuelle très utilisé, même si à terme les développements réalisés en HTML5 et en JavaScript devraient le faire disparaître à tout jamais.
Parmi ces développements, on trouve notamment bons nombre de petits jeux très bien faits qu’on aimerait récupérer en les téléchargeant sur son ordinateur afin d’y jouer en local sans connexion Internet. C’est aussi un moyen de ne plus se rendre plus que nécessaire sur les sites où on les trouve, à l’ergonomie plus qu’aléatoire, et remplis de publicités douteuses que les parents n’aiment pas voir pendant que leurs enfants jouent à ces jeux.