L’horloge Twitter qui fait coucou

Dans la série, je suis un geek ingénieux qui cherche comment occuper son temps libre, je vous présente le modèle de compétition Haroon Baig. Le bricoleur a eu l’idée de génie de concevoir et de modifier un coucou suisse baptisé Twitwee Clock afin de le connecter en permanence sur le réseau social Twitter via une connexion sans fil.

L’horloge n’est pas vraiment conçue pour donner l’heure, mais pour se manifester bruyamment dès que des tweets, des retweets, des recherches bien particulières, des mentions, des messages directs, etc. sont détectés sur Twitter pour le profil utilisateur que son concepteur a bien voulu programmer que l’on peut personnaliser à sa guise via une application pour smartphone.

horloge-coucou-twitter

De plus, les tweets ou les messages en question sont affichés en quasi temps réel sur un mini écran LCD pour être lus. Mais bien évidemment, le clou du spectacle, c’est quand le petit oiseau, le célèbre coucou suisse sort inopinément de son abri pour signaler que quelque chose d’important est en train de se passer sur Twitter.

L’engin utilise l’API de Twitter pour interagir avec le réseau social.

Le logo de Twitter est un petit oiseau bleu prénommé Larry en hommage au basketteur américain Larry Bird. Pour ceux qui ont séché tous les cours de langues, le mot anglais bird signifie oiseau en français ; la boucle est donc bouclée entre Twitter, le nom du célèbre basketteur et le coucou suisse.

Il semble que malgré tous ses efforts le projet de Haroon n’est pas dépassé le stade expérimental. La page Web qui était consacrée au projet n’est plus en ligne. Le doux dingue s’est surtout fait plaisir en mettant au point un objet connecté que tout le monde aimerait avoir chez soi, mais sans bourse délier, juste pour épater ses amis les jours de visites.

Il n’en reste pas moins que ce coucou suisse à la gloire de Twitter était une idée amusante qui aurait fait une excellente idée de cadeau pour tous les aficionados du réseau social.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :