Tuer par ricochets avec Ricochet Kills 2

Internet regorge de petits jeux qui se prennent en main en quelques secondes. La plupart ne valent pas tripette, mais ce n’est pas le cas de Ricochet Kills 2 qui repose sur un concept intéressant.

Il s’agit à proprement parler plus d’un jeu où il faut faire preuve d’adresse que d’un jeu de tir classique où il faut dégommer tous ses ennemis sans réfléchir à la manière d’y parvenir.

Ici, pour gagner, tirer dans les tas ne suffit pas, car il va falloir adopter une bonne stratégie en anticipant la trajectoire de la balle afin de faire le maximum de victimes d’un seul coup pour gagner beaucoup de points.

Pour enchaîner les niveaux, avec une seule balle, le joueur doit supprimer un maximum d’adversaires en faisant ricocher son projectile jusqu’à les atteindre tous, tout en évitant bien entendu de se faire descendre lui-même par un ricochet qui lui serait fatal.

Les cibles sont au niveau du sol, perchées à différentes hauteurs, plus ou moins faciles à atteindre en fonction des éléments mobiles du décor qui niveau après niveau (50 au total) ont tendance à les protéger des tirs, mais aussi à les mettre en danger.

Pour y parvenir, on dispose néanmoins de plusieurs essais. À chaque nouvelle tentative, les ennemis déjà éliminés restent au sol.

Malheureusement, Ricochet Kills 2 a été programmé en Flash, ce qui n’augure rien de bon au sujet de son avenir. En effet, le plug-in Flash va bientôt disparaître d’Internet en raison des innombrables failles de sécurité qu’il renferme.

Les éditeurs des principaux navigateurs Web (Google pour Chrome et Mozilla pour Firefox) ont d’ores et déjà annoncé que la technologie Flash ne serait plus prise en compte par les prochaines mises à jour de leurs applications de navigation.

Adobe, l’éditeur de Flash, a aussi annoncé que Flash était en fin de vie. Ces ingénieurs n’ont jamais été capables d’en faire un outil sécurisé, malgré le nombre déjà impressionnant de failles de sécurité qu’ils ont eues à corriger au fil des années.

Cette situation va donc sonner le glas de bon nombre de jeux disponibles sur Internet, qui s’ils veulent y rester présents devront nécessairement évoluer vers d’autres technologies plus modernes réputées plus fiables pour la sécurité des ordinateurs.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :