Relooking et trousse de maquillage virtuels pour Geekette

Une application en ligne pour se relooker et se maquiller voilà de quoi s’occuper pendant les longues soirées d’hiver.

relooking-virtuel

C’est ce que propose Virtual Makeover qui se présente comme un véritable atelier d’embellissement destiné aux geekettes voulant allier la mise en valeur de leur apparence physique à la technologie informatique.

Après avoir téléchargé sa photo sur le site, le travail esthétique de relooking peut commencer. La photo du visage doit être au moins d’une résolution 200 x 200, au format JPEG, GIF ou PNG et sans aucun maquillage pour être le plus naturel possible.

On place précisément la position des yeux, des sourcils, du nez, de la bouche, des dents, du menton puis on accède à l’éditeur graphique pour tester différentes variations.

A partir de là on dispose de différents outils et d’options pour embellir et maquiller la peau, les yeux, les lèvres, les cheveux, essayer des lunettes et des lentilles de contacts colorées ou reproduire le look d’une célébrité en imitant son apparence à partir des modèles réels ou imaginaires : Kate Moss, Catwoman, Devil, Cyndy Crawford, Beyonce…

La partie coiffures du logiciel est particulièrement bien fournie. On dispose de coupes très variées ainsi que de teintures ce qui permet d’essayer virtuellement une couleur avant de se l’appliquer en vrai.

L’outil permet de juxtaposer le modèle avant et après pour mieux apprécier la transformation. Toutes les modifications sont annulables, les positionnements sont très précis et peuvent s’adapter à toutes les morphologies de visage.

virtual-makeover-avant-apres

Les choix sont très nombreux, on peut véritablement transformer son aspect physique pour essayer de rivaliser avec les reines de la nuit.

Virtual Makeover est une application publicitaire dont l’objectif est de vous faire acheter produits de maquillage et accessoires mais on peut l’utiliser simplement pour s’amuser à se transformer pour être à la mode.

Source : Virtual Makeover

%d blogueurs aiment cette page :