Quand le Reine d’Angleterre découvre Internet

Personne n’imagine Élisabeth II, la Reine d’Angleterre depuis 1953 fine connaisseuse en nouvelles technologies. Elle n’est pas du tout le genre à surfer sur Internet, à utiliser un iPad ou encore moins un smartphone à chasser le Pokemon dans le parc de Westminster avec ses petits-enfants. Elle a à sa disposition, une armée de dévoués domestiques qui s’occupent des basses besognes nécessaires à la vie quotidienne de la monarque.

Élisabeth II est plutôt du siècle dernier, voire pratiquement de celui d’avant, plus proche de son ancêtre la Reine Victoria et de la locomotive à vapeur, que des geeks écervelés qui peuplent son royaume.

Publicités

Parfois, lors d’une sortie, l’insipide vie des manants du Royaume uni la rattrape et la sidère pour la plonger dans la plus grande des perplexités, comme en témoigne cette photo peu flatteuse pour la souveraine prise sur le vif lors de la visite d’une école (St George’s School le vendredi 6 mai 2011 à Windsor) dans une classe spécialisée dans l’apprentissage des technologies de l’information.

reine-angleterre-internet

Rien qu’à voir la moue tellement expressive d’Élisabeth, nul besoin d’être fin psychologue ou spécialiste en micro-expressions du visage pour comprendre que l’informatique, les ordinateurs, Internet, les réseaux sociaux et toutes les autres turpitudes de cet acabit, ne sont pas vraiment sa tasse de thé (trop fort là pour un lundi matin !).

Reste à savoir ce que le vil petit garnement britannique a montré à sa gracieuse majesté à la mine si dégoûtée… L’écran étant caché, qui peut le dire ? On peut imaginer le pire ce qu’Internet est capable d’engendrer. Au court de sa longue existence, elle a pourtant connu le pire du pire, côtoyé Winston Churchill, combattu Hitler, dîné avec ce manant de Nicolas Sarkozy…

En tout cas ça semble très déplaisant aux yeux d’Élisabeth II qui fort heureusement se replongea très rapidement dans sa vie sans technologie inutile sitôt revenue se remettre en sécurité et à l’abri dans le grand château de ses ancêtres.

Publicités

5 réflexions au sujet de “Quand le Reine d’Angleterre découvre Internet”

  1. Excellence, mère je souhaite avoir une adresse mail d’un de vos petits fils pour corespondre en toute sincérité. Je ferrai tout mon possible pour ne pas me meler des problèmes de votre famille. Et me ferrai connaitre car je suis un homme de loi. Je compte beaucoup sur vous.

  2. Bjr la reine, notre très chère mère. J’espère que votre belle exemple de vie fera profiter beaucoup de gens. Que Dieu fasse que vous continuez à faire du bien même au paradis. Malheureusement pour moi je ne fait ps parti de votre famille mais je suis sûr que beaucoup souhaiteraient être comme vous. Du courage et que Dieu garde vos petits fils. Encore merci maman.

  3. En fait la description est un peu fausse. La reine d’Angleterre utilise beaucoup internet (et ce depuis des année) pour envoyer des mails à ces petits enfant et autres. Elle la elle même avoué il y a déjà un certain temps :p

  4. ça c’est parce qu’elle vient de lire le livetweet du mariage de William & Kate… ni laide, ni belle…Un middle thon ;)

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :