Un Pacman à l’état sauvage

Pac-Man est un des grands classiques des jeux vidéo, d’ailleurs à l’origine il se nommait Puck-Man, qui est sorti au Japon le 22 mai 1980 dans les salles d’arcade du pays.

Il a été développé par Tōru Iwatani pour le compte de l’éditeur japonais Namco.

C’est en octobre 1980, lors de sa sortie aux États-Unis puis dans le reste du monde que le jeu est alors rebaptisé Pac-Man. Il va alors connaître un succès planétaire.

En effet le nom Puck-Man, pouvait se transformer une lettre près en Fuck-Man (en remplaçant la première P par un F) qui constitue une obscénité dans la langue anglaise. Le jeu de mots scabreux risquait de traumatiser à vie les adolescents qui fréquentent les salles d’arcade qui comme chacun le sait ont l’esprit particulièrement mal placé.

Le terme Pac-Man fait aussi référence à l’onomatopée japonaise « paku paku » qui est usitée pour se moquer des gens qui mangent avec gloutonnerie en ouvrant et en fermant la bouche rapidement et bruyamment pour avaler leur nourriture.

pacman-sauvage

Le jeu est sorti depuis sur tous les ordinateurs, les consoles, les smartphones et une simple recherche sur Google permet d’y jouer immédiatement en ligne depuis le Doodle que la multinationale lui a consacré le 21 mai 2010 pour célébrer ses 30 ans. Il s’agit d’un développement qui allie les langages HTML5 et JavaScript.

Google a remis Pac-Man à l’honneur à l’occasion du 1er avril 2015, sous la forme d’une blague, en donnant la possibilité de contrôler Pac-Man sur une carte Google Maps à l’emplacement géographique de son choix, pourvu que l’environnement choisi ait assez de routes pour y faire une partie.

Le célèbre personnage s’accommode à toutes les sauces y compris culinaires. Il est aussi la vedette de dessins animés.

Cette photographie montre le dernier spécimen vivant à l’état naturel, je vous présente le Pac-Man sauvage, tel qu’il évolue dans la nature et qui manifestement se laisse attraper sans trop de difficulté…

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :