Eviter la surcharge de Chrome en masquant les onglets

Depuis que les navigateurs savent jongler avec les onglets, je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais la barre de mon navigateur est très fournie en sites à voir, de services à tester, d’articles à lire…

illustration-page-snooze

J’utilise Chrome pour naviguer sur le Web et pour tester des services en ligne. Je ne le ferme jamais… Inexorablement, la barre d’onglets se remplit pour devenir un innommable fourre-tout.

Là maintenant, au moment ou j’écris ces lignes, une cinquantaine de pages sont ouvertes…

Pour moi, c’est une sorte de zone tampon où séjournent des pages Web qui ne méritent pas vraiment d’être ajoutées en favoris où de toute façon elles seront vite oubliées. De temps en temps j’y jette un coup d’œil distrait.

Evidemment cette façon de faire est très mauvaise car cela compromet le fonctionnement de Chrome par une utilisation mémoire excessive qui finira par le faire planter ou le ralentir. D’autre part la plupart des pages ouvertes dans ces onglets finiront pas être fermées soit volontairement, par manque d’intérêt ou par lassitude de les voir là, soit après un plantage de Chrome qui sans la moindre pitié va les faire disparaître à tout jamais.

J’ai découvert une extension pour Chrome, Page Snooze, qui masque les onglets pour une période donnée. Ils sont mis en sommeil pour 1 ou plusieurs jours puis une fois l’intervalle de temps écoulé ils réapparaissent.

page-snooze

Cela peut sans doute aider à améliorer la situation en allégeant Chrome d’onglets inutiles.

Une fois Page Snooze installée, son icône est affichée dans la barre d’outils de Chrome. Un compteur indique le nombre de pages mis en sommeil.

Pour cacher une page, il suffit de cliquer sur l’icône de Page Snooze. L’onglet sera fermé pendant une semaine ce qui va libérer quelques ressources système pour Chrome. On peut voir la liste des pages mis en réserve en allant dans les options de Page Snooze. A ce niveau, on peut rouvrir les pages fermées ou faire le grand ménage. On peut voir aussi quand les pages vont être rouvertes.

page-snnoze-onglet-ferme

Plus finement, le menu contextuel Page Snooze, accessible d’un clic droit de souris depuis une page Web, permet de cacher une page pour un temps donné : 1 jour, 2 jours, 3 jours, 4 jours, 5 jours, 6 jours, 1 semaine, 2 semaines ou 5 secondes.

L’onglet sera rouvert une fois ce temps écoulé comme pour signaler son existence pour le cas ou vous l’auriez oublié.

Cela fait de Page Snooze un excellent système d’alarme ou un pense bête se manifestant de temps à autre pour vous rappeler de statuer sur le sort d’une page ou d’un site à voir.

Source : Page Snooze

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :