La machine à fric Facebook en une image

Le réseau social Facebook est fondamentalement, comme son nom l’indique, un album photo, doté de fonctionnalités sophistiquées pour contraindre ses adeptes à y rester connectés le plus longtemps possible et rester en contact avec leurs amis réels ou imaginaires. Le nom The Facebook (l’article The a ensuite été supprimé) provient des trombinoscopes (des annuaires avec des photographies des visages des membres) diffusés sur les campus des universités américaines.

À partir de septembre 2006, Facebook est sorti du monde universitaire, pour s’ouvrir à toute personne âgée d’au moins 13 ans disposant d’une adresse de messagerie pour s’y inscrire. Facebook cultive depuis son image de réseau social sympathique, familial et bon enfant, même si la réalité est moins rose.

Le réseau social a toujours été gratuit et le restera certainement pour toujours. Cela ne signifie pas pour autant qu’aucun revenu ne soit dégagé par cette activité. Mark Zuckerberg qui a fondé Facebook en 2004 quand il était étudiant à l’université de Harvard n’est pas devenu milliardaire en travaillant ou en faisant des jobs d’été.

PhD Online

Le chiffre d’affaires de Facebook est produit par l’affichage publicitaire omniprésent sur le réseau. Ce n’est pas pour rien qu’en ce moment Facebook déploie toute son énergie pour combattre les bloqueurs de publicités qui entament ses gigantesques profits.

D’autres sources de revenus ne sont pas à négliger : recommandations d’achats personnalisées en fonction de vos centres d’intérêt que Facebook a ciblé, applications et jeux qualifiés de « cool » en grande partie gratuits, mais qui proposent des achats en ligne pour accéder à toutes les fonctionnalités ou pour passer plus facilement les niveaux, commerce social basé sur les commentaires de ses amis sur Facebook, un système de crédits qui est une sorte de monnaie virtuelle (Facebook Credits) sur un compte alimenté par une carte de crédit bien réelle ou un compte Paypal, promotions, etc.

Les Facebook Credits permettent d’offrir des cadeaux à ses amis, de bénéficier de promotions, d’acheter des articles virtuels dans les jeux Facebook… Évidemment, une commission est retenue par Facebook pour chaque transaction effectuée dans cette monnaie.

En moyenne, il faut savoir que chaque membre actif sur Facebook rapporte à la multinationale américaine en moyenne 2,5 dollars par an.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :