Jouer au plus grand Pac-Man au monde

Le jeu de Pac-Man a été inventé dans les années 80 par la société Namco et depuis toutes ces années sa popularité n’a jamais été démentie. Pac-Man fait partie intégrante de l’histoire des jeux vidéo au même titre que Defender ou Arkanoid. Le but du jeu est bien connu : faire gober des pastilles à son personnage jaune et rond en le guidant à travers un labyrinthe tout en évitant les fantômes qui sont à ses trousses.
Si vous aimez le genre, vous vous exercerez avec délice sur le site The World’s Biggest Pac-Man ou des milliers de parcours (pratiquement 120 000 à ce jour) ont été créés par des amateurs du jeu pour être joués en ligne.
L’imagination de certains est sans limites. Évidemment, il est aussi possible de créer ses propres labyrinthes pour en faire profiter les autres joueurs en les ajoutant à la collection.
L’originalité ici, c’est que les parcours sont collés les uns aux autres donnant l’impression d’un labyrinthe géant, on passe d’un labyrinthe à un autre par des passages ouverts se trouvant sur les bordures du parcours sur lequel on est en train de jouer. Au lieu de revenir à l’extrémité opposée, comme dans le jeu de Pac-Man classique, on a droit à un nouveau plateau complètement différent, parfois un peu fou, avec bien entendu les fantômes affamés toujours à la poursuite de notre héros.

pac-man-geant

Des statistiques donnent des informations sur les scores obtenus niveau par niveau ou plus globalement par l’ensemble des participants : pastilles avalées, vies perdues, fantômes mangés, labyrinthes réussis, etc. pour soi-même ou pour tous les joueurs qui se sont déjà aventurés sur le site.

pac-man-editeur-labyrinthe

Les parties se jouent sans authentification Facebook qui est cependant obligatoire pour enregistrer ses scores et pour entrer dans l’éditeur de niveau (cliquer sur Create a maze) afin de concevoir ses propres niveaux et les tester avant de les proposer à la communauté des autres joueurs.
Comme vous pouvez aisément l’imaginer, les parties sont quasiment sans fin…

Source : The World’s Biggest Pac-Man

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :