Jouer aux échecs en HTML 5

Le jeu d’échecs est souvent présenté comme le roi des jeux intelligents.

Évidemment ce ne sont pas les fans du pétomane Cyril Hanouna qui sont des adeptes de cette activité intellectuelle réservée aux plus subtils des êtres humains, ceux qui aiment se servir des neurones de leur cerveau.

Il est toujours rigolo de constater que les différences cognitives entre les individus d’une même espèce sont à ce point disparates. Pour l’espèce humaine, le décalage est incommensurable entre l’abruti et le génie.

D’un côté on trouve l’élite, ceux qui pensent et qui agissent, et de l’autre une masse d’imbéciles passifs plus ou moins heureux qui vivotent parmi un troupeau bêlant de pauvres diables dépourvus de ce qui fait la spécificité humaine, à savoir la réflexion.

Quelques margoulins profitent de leur crédulité pour s’enrichir à bon compte en les tondant comme de braves moutons décérébrés.

Le HTML5 est la dernière mouture du langage à balises qui a été mis au point pour créer le contenu des pages Web. Il est secondé par le CSS qui lui prend en charge la mise en forme des pages.

Depuis ces débuts, les caractéristiques du langage ont beaucoup évolué, car il est maintenant envisageable de créer en HTML5 de véritables applications Web de haute volée.

A priori, le HTML5 devrait être à même de remplacer la technologie Flash qui est arrivée en bout de course et dont Adobe, son éditeur, a annoncé la mise à la retraite à la fin de l’année 2020.

Voici une démonstration étonnante d’un jeu d’échecs baptisée HTML5 Chess Game Example entièrement programmée en HTML5 épaulée d’une pincée de JavaScript.

Un navigateur gérant le HTML5 est bien sûr obligatoire, ce qui à part quelques rognures du siècle passé ne devraient plus être en service aujourd’hui.

Le jeu est entièrement fonctionnel et apporte la preuve que le langage HTML5 c’est du sérieux.

Des vues 2D et 3D sont proposées, on peut jouer contre la machine, choisir la règle de promotion d’un pion, choisir sa couleur et un niveau de jeu.

Je ne suis pas assez calé en jeu d’échecs pour vous dire si le niveau de jeu est bon (a priori ce n’est pas un grand maitre international), en tout cas il l’est suffisamment pour moi pour me battre à tous les coups, ce qui n’est pas très difficile, même si ma médiocre intelligence m’interdit quand même de céder aux sirènes du pétomane précédemment cité dont je n’ai par lucidité jamais regardé la moindre prestation télévisuelle où il semblerait que l’artiste audiovisuel (idiot visuel) soit capable de tirer divers sons musicaux à partir de ses gaz intestinaux pour la plus grande satisfaction de ces fans quasi analphabètes.

Publicités

1 réflexion au sujet de “Jouer aux échecs en HTML 5”

  1. Intéressant mais niveau peu élevé.
    Un point désagréable, le clignotement après chaque coup noir.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :