Un programme pour jouer avec les lettres, JeuDeMots

jeudemots

Je présente régulièrement des outils en ligne et des applications pour Android pour manipuler les mots ou des lettres avec comme finalité d’avoir de l’aide (ou carrément pour tricher) pour jouer au Scrabble ou tout autre jeu où il faut manipuler des lettres, résoudre des grilles de mots croisés en indiquant les lettres connues d’un mot à découvrir, de trouver toutes les anagrammes d’un mot, trouver tous les mots possibles constitués de certaines lettres, etc. L’inconvénient de ces outils en ligne est que du jour au lendemain ils peuvent disparaître de la circulation laissant les amateurs cruciverbistes dans l’embarras. Avec le programme 100 % gratuit en français JeuDeMots, cette situation n’est pas possible puisqu’il s’agit d’un bon vieux programme pour Windows (Windows XP, Vista et Seven) à installer sur son disque dur. La base de données des mots reconnus par le programme est constituée de plus de 680 000 mots. À noter qu’une version anglaise du dictionnaire est également proposée au téléchargement sur le site du développeur. L’interface de programme est très simple à manipuler. À partir d’un tirage de lettres ordonné ou désordonné à indiquer dans la zone de saisie, huit puissants modes de recherche sont disponibles qui vont prendre en compte le nombre de lettres des mots à trouver correspondant aux critères de la recherche.

Devenir un champion en calcul mental, SuperComputor

jeu-calcul-mental-supercomputor

Je lis rarement les communiqués de presse (merci, Morgane), mais celui que j’ai reçu hier, même s’il mettait en avant la société Bull, qu’à vrai dire je croyais perdue corps et âme, a retenu mon attention en présentant un jeu de calcul mental gratuit disponible pour Android et iOS. SuperComputor est un jeu de réflexion et de rapidité en français plutôt bien foutu dont l’objectif est de faire progresser le joueur en calcul mental en lui faisant réaliser des opérations élémentaires.
Le principe est simple. À partir d’un nombre affiché sur l’écran du supercalculateur, à l’aide des opérations arithmétiques que sont l’addition, la multiplication puis ensuite en combinant les deux types d’opérations, on doit relier des chiffres disposés aléatoirement sur un tableau en traçant des lignes à l’aide de son doigt. Lorsque deux chiffres ou plus sont reliés entre eux, l’opération arithmétique correspondante est effectuée. L’objectif de jeu étant d’obtenir le plus rapidement possible le nombre à calculer. Les chiffres du tableau se relient dans toutes les directions du moment qu’ils sont contigus : horizontalement, verticalement ou en diagonale. Plus on utilise de chiffres pour obtenir le bon résultat plus on marque de points. Une partie se joue en 1 minute 30, temps où le joueur doit atteindre un score minimum imposé par le jeu pour passer au niveau suivant et débloquer les autres modes du jeu. En effet au début, on ne joue qu’avec l’addition. Dès qu’on atteint un niveau suffisant, on pourra jouer aussi avec la multiplication puis la combinaison des deux opérations addition et multiplication.

Entraînement cérébral en ligne

entrainement-cerebral

Sur le site Web de TV5 Monde les personnes désireuses d’améliorer ou d’entretenir leurs capacités cognitives trouveront 15 exercices gratuits d’entraînement cérébral censés doper leurs neurones. Il s’agit d’activités en ligne qui font travailler la logique, développer la mémoire et destinées à améliorer le vocabulaire, la capacité à calculer, etc. Après avoir choisi l’activité à laquelle on souhaite participer, le joueur doit remplir un petit questionnaire pour établir son profil : sexe, niveaux d’étude et année de naissance. Ces renseignements serviront à calculer le score obtenu. Pour chaque jeu des explications sont données sur le jeu en lui même et sur l’objectif à atteindre et une indication explique quelles parties du cerveau sont sollicitées pour mener à bien l’exercice en question.
Avant de lancer une partie, il est possible de regarder un exemple sur le déroulement du jeu choisi. C’est plutôt bien vu, car les explications données ne sont pas particulièrement claires à comprendre. Les activités sont assez variées et pour la plupart d’entre elles pas spécialement faciles à mener à bien, mais la réalisation est soignée. Pour certains jeux différents niveaux sont disponibles, du plus simple au plus difficile. Les différentes activités sont adaptées pour être jouées depuis un navigateur Web sur un ordinateur. Certaines d’entre elles sont aussi compatibles et jouables depuis une tablette. Elles sont signalées par une icône particulière. Ces 15 jeux sont proposés par la société Happyneuron, spécialiste du domaine de l’entraînement cérébral.

Le Tumblr des tweets que Larousse voulait publier

rendons-cesar-larousse

Chez Larousse, les têtes pensantes avaient eu l’excellente idée de publier un ouvrage intitulé « Les perles des tweets et du Net » pour leur collection « Les petits bêtisiers ». L’objectif étant de compiler dans un livre quelque 400 tweets rigolos qui pour certains sont de véritables traits d’esprit très impertinents qui jettent un regard acide sur l’actualité du moment et les travers de la société en général. Malheureusement l’initiative a fait plouf, Larousse a retiré de la vente son bouquin, car la maison d’édition avait omis quelques menus détails juridiques. D’une part la moindre des choses aurait été de demander aux auteurs des tweets compilés dans le livre leur accord pour reprendre leurs messages dans ce recueil et surtout ces tweets sont juridiquement la propriété intellectuelle de leurs auteurs respectifs et que légalement il est donc interdit de se les approprier. Devant le tollé provoqué par son initiative malheureuse et mal préparée, Larousse a décidé d’arrêter la commercialisation de sa compilation de tweets pour couper court à la polémique et faire cesser la grogne des auteurs qui se sont sentis spoliés par l’éditeur.
Les tweets en question se retrouvent maintenant sur un blog Tumblr nommé ironiquement Rendons à César ce qui n’est pas à Larousse. Pour le moment, ce sont plus de 200 tweets qui ont été repris sur ce blog.

Le troll pour les nuls, Easy Trolling

creation-troll

Quel que soit le sujet, dès que l’on jette un coup d’œil aux commentaires laissés par les lecteurs, sur un site généraliste d’informations ou même sur un simple blog, on est pris de vertige devant le flot d’inepties que certains osent publier pour faire valoir leur droit de réponse. Ces commentaires, en général complètement hors sujet, sont volontairement polémiques. Ils sont destinés à provoquer les autres lecteurs en discréditant soit l’auteur de l’article en question, soit les autres commentateurs qui ont donné leur avis. Cela s’appelle un troll. Concernant les nouvelles technologies et l’informatique, les trolls sont très nombreux : PC/Mac, Windows/Linux, Free/Autres FAI, nocivité des ondes des téléphones portables, téléchargements des œuvres protégées, protection de la vie privée/sécurité… Tout le monde à son avis à donner !
À mon avis, ils participent grandement au fait que dans un futur plus ou moins proche, les commentaires ne seront plus autorisés sur la plupart des blogs, les webmestres ayant autre chose d’autre à faire que de modérer des propos uniquement mis en ligne pour faire gonfler artificiellement une polémique. Ce phénomène ne se pas cantonne seulement à Internet, mais fonctionne aussi dans la vraie vie. Il suffit d’évoquer n’importe quel thème au cours d’un repas de famille pour en faire surgir un.
J’imagine que les responsables de ces trolls passent leur vie derrière leur écran d’ordinateur et se réjouissent de constater que la mayonnaise prend dès qu’ils sont à l’origine d’un conflit entre lecteurs qui vont commencer à s’insulter par commentaires interposés.
Réussir un bon troll n’est pas donné à tout le monde. Pour faire monter la sauce, il faut de l’expérience et savoir doser comme il convient la provocation pour qu’elle n’apparaisse pas d’emblée comme une grossière tentative de troll.

Le retour du générateur de couvertures des albums de Martine

martine-couverture

Les albums de Martine sont très appréciés des enfants, surtout des plus jeunes. De nombreux titres inoubliables ont été édités et sont toujours diffusés : Martine et le petit chat, Martine enquête à l’école, Martine en voyage… Des personnes facétieuses se sont amusées à détourner les couvertures un peu gnangnan de la série en inventant des titres d’albums imaginaires pour produire un effet comique parfois très hilarant, en rapport avec l’actualité ou complètement décalés par rapport aux types d’histoires que raconte la série. Un générateur de couvertures parodiques a d’ailleurs longtemps été en ligne pour que chacun puisse s’amuser à créer de nouveaux titres rigolos à coller sur les couvertures originales et les proposer sur une galerie ou les membres du site pouvaient laisser des commentaires, voter pour les meilleures parodies, etc. Mais, Casterman, l’éditeur des albums de Martine, n’a pas apprécié la plaisanterie et a demandé à l’auteur du générateur de cesser ses activités en arguant qu’il mettait gravement en péril l’image de la série en semant le doute dans l’esprit des jeunes lecteurs. Avant de tirer sa révérence, l’auteur a eu la bonne idée de mettre à disposition les codes source de son générateur de couvertures (les liens sont indiqués en sources) pour que tout à chacun puisse à son tour remettre en ligne un générateur de couvertures des albums de Martine. Il est tout à fait possible d’adapter ce programme pour lui faire générer n’importe quel type de couvertures, pas seulement celles des albums de Martine.

Jouer au plus grand Pac-Man au monde

pac-man-geant

Le jeu de Pac-Man a été inventé dans les années 80 par la société Namco et depuis toutes ces années sa popularité n’a jamais été démentie. Pac-Man fait partie intégrante de l’histoire des jeux vidéo au même titre que Defender ou Arkanoid. Le but du jeu est bien connu : faire gober des pastilles à son personnage jaune et rond en le guidant à travers un labyrinthe tout en évitant les fantômes qui sont à ses trousses.
Si vous aimez le genre, vous vous exercerez avec délice sur le site The World’s Biggest Pac-Man ou des milliers de parcours (pratiquement 120 000 à ce jour) ont été créés par des amateurs du jeu pour être joués en ligne.
L’imagination de certains est sans limites. Évidemment, il est aussi possible de créer ses propres labyrinthes pour en faire profiter les autres joueurs en les ajoutant à la collection.

Le Pinterest des jeux vidéo, Pong

pinterest-jeux-flash

Pour passer le temps j’aime bien de temps à autre faire une partie sur un jeu en Flash, un langage de programmation à tout faire certes en perte de vitesse face à HTML5, mais qui a l’avantage de compter des milliers de jeux différents des plus réussis aux plus médiocres.
Certains sont il faut le reconnaître de véritables petits bijoux et d’autres sont des remakes de titres à succès des premières années du jeu sur informatique. Il existe un nombre impressionnant de portails Web qui proposent des catalogues de jeux programmés en Flash, par exemple Friv ou Y8 qui sont très bien réalisés.
Pong est l’un d’entre eux. Il se présente comme Pinterest tant pour la présentation que pour le concept de partage de jeux en Flash. Les jeux sont classés dans des boards selon leur genre : Action, Arcade, Retro, Stratégie, Puzzle… Le board Popular rassemble les jeux qui rencontrent le plus de succès sur le site.
Il est tout à fait possible de profiter du site en parcourant le contenu et de jouer aux jeux sans s’y inscrire. L’inscription gratuite donne accès aux fonctions sociales de Pong : commentaires, partage, repartage, following, followers…