Instapaper pour conserver des pages Web à lire plus tard

Instapaper est un service que je trouve très utile pour mettre de coté des pages Web que je trouve intéressantes mais que je n’ai pas le temps de lire sur le moment. Les liens vers les pages sont ajoutés dans un espace personnel où il est possible de les retrouver plus tard.

Pour utiliser Instapaper, il faut créer un compte en indiquant une adresse mail et un mot de passe. Ensuite il faut copier le bookmarklet dans la barre des favoris du navigateur Internet utilisé. Une fois le signet en place il suffit de cliquer dessus pour ajouter la page Web ou vous vous trouvez pour l’ajouter à votre espace.

On peut bien entendu ajouter autant de liens que voulu. Par défaut les liens sont placés dans un dossier appelé Unread (non lu).

Diverses autres fonctionnalités sont disponibles :

– Possibilité de créer des dossiers pour classer les liens, cliquer sur Add Folder et Edit Folder ; pour copier un lien dans un dossier, cliquer alors sur Move
– Possibilité de marquer les liens comme étant importants, pour cela cliquer sur le symbole de l’étoile devant le nom du lien, il sera alors déplacé dans un dossier spécial appelé Starred
– Possibilité de copier un lien vers un dossier spécial appelé Archives, cliquer sur le bouton Archive pour déplacer un lien vers ce dossier
– Possibilité d’éditer un lien en cliquant sur Edit pour donner une description et un commentaire à ce lien
– Possibilité d’effacer un lien en cliquant sur le bouton Delete
– Possibilité d’ajouter manuellement un lien vers une page Web en cliquant sur le bouton Add

Diverses possibilités de téléchargements sont disponibles pour les pages ainsi conservées : sous forme de pages mises formatées imprimables, pour Kindle et pour ePub. J’ai juste testé la fonction de sauvegarde sous forme de page imprimable mais le résultat n’a pas été très concluant.

Derniers points, on peut générer un flux RSS des liens qui sont conservés et des fonctions d’export permettent de récupérer les liens au format CSV ou au format HTML.

Il s’agit d’un site expérimental en phase de développement qui du jour au lendemain peut s’évanouir dans la nature et par conséquent ne conservez pas des liens importants que vous n’auriez pas gardés par ailleurs.

Publicités

3 réflexions au sujet de “Instapaper pour conserver des pages Web à lire plus tard”

  1. Je viens justement de le « botter en touche ».
    Il n’est possible d’utiliser certains logiciels qui font appel à son api à la seule condition d’avoir activé la version payante d’instapaper.
    Du coup, j’ai créé un compte chez readability ;)

  2. Ce qui serait bien ce serait de voir quelles sont les différences avec read It Later (que j’utilise déjà).
    Mais merci tout de même ! :D

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :