Des façons originales de recycler les cartouches d’encre

Relativement peu chères à l’achat, les imprimantes à jet d’encre ou même laser ne sont pas très rentables pour leurs constructeurs qui rassurez-vous se rattrapent allègrement sur les tarifs des consommables où ils font des marges absolument mirifiques. On estime que le coût de revient d’une cartouche d’encre remplie est de l’ordre de 1 euro.

L’encre de ces imprimantes est vendue à prix d’or dans des cartouches de faible contenance (par exemple il existe des modèles de cartouches qui ne contiennent que 5 ml d’encre) qui bien entendu se vident à gros débit surtout quand on se lance dans l’impression de photos. Les constructeurs débordent d’imagination pour faire passer le con sommateur à la caisse : cartouches incompatibles entre les modèles d’imprimantes d’une même marque, multiplication des cartouches de couleurs, détection matérielle des cartouches commercialisées par la marque pour écarter les modèles à bas coût voire les cartouches recyclées via le contrôle d’une puce électronique, date d’expiration sur les cartouches qui une fois dépassée empêche l’imprimante de fonctionner et oblige l’installation de cartouches neuves, diminution du contenu d’encre dans les cartouches, cartouches détectées comme vides, alors qu’elles sont encore remplies à moitié, etc.

Le prix au litre pour l’encre des imprimantes à jet d’encre se situe entre 800 et 2 500 euros, ce qui en fait un produit de luxe. À ce tarif, il devient presque plus rentable d’acheter une imprimante neuve plutôt que de remplacer des cartouches vides. À titre de comparaison, l’encre des stylos à plume est vendue 47 euros le litre.

L’usage des imprimantes est donc hors de prix alors qu’en principe à l’ère de l’informatique et du tout connecté, l’impression papier devrait être l’exception. Mais, les pesanteurs ont la vie dure, et beaucoup de personnes que ce soit à titre personnel ou dans le cadre de leur travail impriment bêtement tout ce qu’ils peuvent en accumulant des tonnes de papier qui la plupart du temps finissent au fond d’une armoire ou plus certainement à la poubelle.

De en plus une fois vides les cartouches sont difficiles à recycler.

Pour leur éviter la déchetterie, des geeks un peu fantaisistes ont eu l’idée saugrenue de réaliser des compositions artistiques avec des cartouches d’imprimantes à jet d’encre. L’inspiration est très science-fiction.

recyclage-cartouche-encre

recyclage-cartouche-encre

recyclage-cartouche-encre

recyclage-cartouche-encre

recyclage-cartouche-encre

Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire à vos cartouches vides, même si dans le meilleur des mondes tous les modèles de cartouches d’encre devraient par défaut être rechargeables.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :