Easter egg dans Firefox, les nouvelles lois de la robotique

Les développeurs informatiques sont des petits rigolos, ils sont restés de grands enfants et ils ont tendance à dissimuler des gags et autres facéties dans leurs programmes. Il faut dire que leur quotidien n’est guère réjouissant, alors on comprend qu’ils aiment se détendre un peu.

Ces fonctionnalités cachées sont appelées des Easter Eggs (œufs de Pâques) et de très nombreuses applications en dissimulent au plus profond de leurs entrailles numériques.

Parfois (souvent ?) ces surprises sont découvertes ou le plus souvent divulguées par les développeurs eux-mêmes qui aiment bien avoir leur petite part de célébrité. Il faut les comprendre, car pour la plupart sont de parfaits anonymes qui pissent des lignes de code devant leurs écrans dans l’indifférence générale.

Firefox pour sans doute célébrer l’auteur de science-fiction Isaac Asimov réécrit pour l’occasion les célèbres lois de la robotique imaginées par l’auteur de romans d’anticipation.  Elles ont été formulées pour la première fois en mars 1942 dans sa nouvelle Cercle vicieux.

Les trois lois de la robotique sont bien connues.

  1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger.
  2. Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.
  3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

Les ingénieurs qui conçoivent aujourd’hui des voitures autonomes ou tout autre engin doté d’un semblant d’intelligence artificielle feront ils en sorte que leurs inventions respectent ces trois lois ?

J’attends avec impatience le moment où les algorithmes des voitures sans conducteur devront décider qui est épargné lors d’un accident de la circulation qu’ils ne peuvent pas éviter… La maman qui promène son bambin ou le cycliste imprudent ?

Les développeurs de Firefox ont fait parler leurs petits robots. Ils semblent bien inoffensifs. Ils nous adressent un message, à nous pauvres humains plus enclins à la bêtise qu’à l’intelligence.

firefox-about-robots

Bienvenue, humains ! Je suis prêt pour vous.

Nous sommes venus en paix et avec bienveillance !
  • Un robot ne peut blesser un être humain ou, par son inaction, permettre qu’un être humain soit blessé.
  • Les robots ont vu des choses que vous ne pourriez pas croire.
  • Les robots sont vos copains en plastique avec lesquels il est amusant d’être.
  • Les robots ont des postérieurs en métal brillant qui ne doivent pas être mordus.
Et ils ont un plan.

Pour découvrir ces quatre lois de la robotique vues par Firefox, saisissez la commande about:robots dans la barre d’adresse du navigateur Firefox puis validez avec la touche Entrée du clavier et vous aurez la surprise de voir apparaître le message d’un être cybernétique qui s’adresse directement à nous.

D’autres commandes about par Firefox sont reconnues, mais cette fois beaucoup plus sérieuses.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :