Dictionnaire pour les 7 – 11 ans : Notre dictionnaire

Tous les dictionnaires sont l’œuvre d’adultes souvent très vieux, parfois très savants, parfois académiciens, qui ont tous comme point commun leur très grand sérieux voire leur aridité. L’initiative de Jean-Michel Blanchet qui fut recteur de l’académie de Créteil est à saluer dans la mesure où elle a permis à des enfants de 7 à 11 ans scolarisés en CE2, CM1 ou CM2 de réaliser leur propre dictionnaire, Notre Dictionnaire, comprenant 7 000 mots de la langue française.
Les définitions sont rédigées par des enfants répartis en 700 classes différentes de l’académie de Créteil et revues par leurs professeurs qui ont respecté leur point de vue, leur sensibilité et même parfois leurs préjugés.
L’ouvrage collaboratif très frais dans son approche est disponible en ligne.

Apprendre l’anglais en chantant : Karaoke Party

Pour apprendre à chanter, Karaoke Party est un site en grande partie gratuit en anglais qui propose de s’exercer à partir de chansons d’artistes connus. Le principe retenu est celui du Karoaoke, mais à pratiquer à priori en solo devant son écran d’ordinateur, mais rien n’empêche d’inviter de véritables amis pour participer à une séance musicale. Les titres sont en grande majorité des chansons anglo-saxonnes. Après s’être inscrit sur le site, on accède alors au contenu qui propose de nombreuses chansons dans différentes thématiques et années de production : des années 60 à aujourd’hui.
Toutes les époques et styles musicaux étant au programme, chacun devrait y trouver des chansons qu’il aime, quel que soit son âge. Un moteur de recherche permet de trouver des titres en particulier par artiste, par genre musical (rock, danse, country, rap), etc.

Le site pour tout conjuguer

La langue française est pour certains d’une complexité inutile créée et maintenue par une élite pour assoir leur domination, pour d’autres ses difficultés bien réelles révèlent à la fois son histoire et sa richesse et la moindre des choses consiste à en maitriser toutes les subtilités pour bien communiquer avec ses semblables pratiquants la même langue. Il convient de prendre en compte une orthographe des mots parfois originale et sans la moindre logique, une grammaire compliquée, ainsi qu’une conjugaison qui ne doit pas non plus être négligée pour prétendre pratiquer correctement le français.
Le site La conjugaison proposé par l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur permet de conjuguer n’importe quel verbe à tous les temps.
Il suffit d’indiquer le verbe à conjuguer dans la zone de saisie pour obtenir un tableau de conjugaison complet du verbe en question.
Les temps sont ceux de l’indicatif (présent, imparfait, passé simple, futur simple, passé composé, plus-que-parfait, passé antérieur, futur antérieur), du conditionnel (présent, passé), du subjonctif (présent, imparfait, passé, plus-que-parfait), de l’impératif (présent, passé).
Les participes présent et passé sont également mentionnés. Le tableau indique aussi des verbes qui ont une conjugaison similaire ainsi que quelques synonymes.

DocTranslator : Un service de traduction en ligne

DocTranslator est un service gratuit basé sur l’API de Google Traduction qui permet de traduire les documents, Word, PowerPoint, Excel ou simplement un fichier texte dans une autre langue.
Le système est basé sur Google Translate. DocTranslator peut traduire dans plus de 50 langues différentes (y compris les langues asiatiques) et fonctionne après l’installation d’un applet Java dans votre navigateur Web. Il s’agit bien entendu d’un système de traduction automatique qui produit des résultats acceptables sans plus, mais qui évidemment ne peuvent pas prétendre égaler les services d’un véritable traducteur professionnel.