Créer de faux sites Web par clonage, Clone Zone

On reproche souvent à Internet de véhiculer des rumeurs, des fausses informations, des actualités non vérifiées. Des sites comme Le Gorafi, mais aussi bien d’autres, se sont spécialisés dans la parodie de vrais sites d’actus pour diffuser des fausses nouvelles ou pour se moquer des vrais journaux qui titrent à tour de unes les nouvelles les plus improbables pour attirer les chalands en quête de sensationnel. Pour s’amuser à ce petit jeu, j’avais présenté un site appelé Shrturl (un moment mis en pause par son créateur puis revendu et réactivé et toujours actif à ce jour) permettant de faire des blagues de potaches en modifiant une vraie page Web pour en remplacer son contenu par un autre beaucoup plus drôle.
Dans le même ordre, le site Clone Zone est conçu lui aussi pour réaliser en quelques clics de souris des pièges à gogos. À partir de l’adresse d’une page Web quelconque bien réelle, on accède à ladite page, mais avec la possibilité supplémentaire très appréciable de pouvoir y modifier les textes (titres, articles, encarts) et toutes les images en les remplaçant par celles de son choix ; pour faciliter la chose, une recherche sur Google Images est même prévue. Les zones éditables sont encadrées en vert. Il suffit de cliquer dessus pour passer en mode modification puis laisser libre cours à son imagination.

clone-zone1

Publicités

À la finale, on obtient un article plus vrai que nature, puisqu’il imite à la perfection la mise en page du média original, mais avec un contenu complètement inepte ou loufoque. Le piège étant fin prêt, il ne reste plus qu’à le diffuser largement auprès d’un large public sur les réseaux sociaux grâce à une URL de partage personnalisable dans laquelle il faudra renseigner la dernière partie identifiée dans la zone libellée path. Le titre de la page, celui qui est affiché dans l’onglet du navigateur ainsi que sa description sont également modifiables.

clone-zone2

À moins d’avoir un œil de lynx, rien ne permet de détecter la supercherie et seuls ceux et celles qui auront le réflexe de regarder l’URL affichée dans la barre d’adresses de leur navigateur se douteront que quelque chose cloche avec la page Web qu’ils ont sous les yeux et qu’il y a eu falsification manifeste.
Au-delà du côté grosse blague de gamins, Clone Zone a le mérite de nous faire nous interroger sur notre crédulité face au flot d’informations plus ou moins vraies qui déferlent sur nous chaque jour.

Source : Clone Zone

Publicités

2 réflexions au sujet de “Créer de faux sites Web par clonage, Clone Zone”

  1. Il ya quelques mois j’ai dev un truc similaire, http://myedit.io
    Bon j’ai pas la même force de difusion, c’est dommage il est moins connu.
    Mais je vais sûrement mettre le code complet en open-source ;)

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :