Comment désactiver tous les plugins WordPress depuis MySQL

Lorsque l’on se lance dans une mise à jour WordPress de son site il est vivement conseillé de désactiver les différents plugins que l’on utilise pour éviter des problèmes de compatibilités.

logo-wordpress

On peut aussi aimer vivre dangereusement et procéder aux mises à jour sans faire au préalable de sauvegarde de son blog, en laissant tous les plugins activés, en toute confiance, en comptant seulement sur sa bonne étoile.

La plupart du temps tout se passe bien, on croise les doigts, on fait une prière au petit bon dieu, et quelques secondes plus tard l’installation WordPress est à jour. Trop fort c’est reparti comme en 14 jusqu’à la prochaine mise à jour ou on aura gagné encore d’avantage en confiance pour travailler sans filet ! Grave erreur.

Malheureusement c’est jour de poisse, un vendredi 13 ce n’est pas le bon jour pour faire une mise à jour de version WordPress et ce qui devait arriver survient. Plus possible d’accéder à l’Administration WordPress de son blog une extension plante tout et donc plus moyen d’aller désactiver le plugin coupable. Un message d’erreur exotique rédigé en langage PHP est affiché. On peut deviner qu’il s’agit d’un plugin qui refuse de se charger.

Dans ce cas de figure il va falloir se connecter à la base de données MySQL et désactiver les plugins à l’aide d’une requête SQL.

base-donnees-mysql

– Aller sur la page phpMyAdmin de l’installation WordPress.

– Choisir la bonne base de données WordPress dans le menu Base de données.

– A gauche, cliquer sur la table wp_options, attention sur un hébergement mutualisé il y très certainement un préfixe supplémentaire comme dans l’exemple ci-dessous et le nom de cette table peut sensiblement être différent.

– Cliquer sur Afficher en haut de la fenêtre et trouver la ligne active_plugins, faire défiler les pages si la ligne n’est pas affichée sur la première page.

mysql-active-plugin– Sur la ligne active_plugins cliquer sur l’icône en forme de crayon (Modifier) pour éditer le contenu de l’enregistrement.

mysql-contenu-table-wp_options– Selon les plugins utilisés le contenu est variable. Par exemple si on utilise les plugins Akismet et Hello Dolly le code affiché sera :

a:2:{i:0;s:19:"akismet/akismet.php";i:1;s:9:"hello.php";}

– Pour désactiver tous les plugins effacer la fenêtre de code puis cliquer sur le bouton Exécuter pour enregistrer la modification.

– L’autre possibilité consiste à taper la requête suivante sur l’onglet SQL puis cliquer sur le bouton Exécuter :

UPDATE wp_options SET option_value = '' WHERE option_name = 'active_plugins';

Attention à bien indiquer le nom correct de votre table wp_options dans la requête SQL.

Dans les deux cas de figure cela désactive les plugins qui ne sont pas supprimés de la configuration WordPress.

On peut maintenant accéder normalement à l’Administration WordPress plus rien ne bloque son utilisation.

14 réflexions au sujet de “Comment désactiver tous les plugins WordPress depuis MySQL”

  1. Merci beaucoup pour ton tuto! Tu m’as comme dirais-je sauvé la vie :D

  2. merci pour cette piste qui m’a permit de regler suite a la mise a jour de BuddyPress

  3. Merci beaucoup pour l’astuce, le plugin P3 m’avait planté mon site lors d’un scan avec une Erreur 324.

  4. Salut,
    je suis ton site depuis un moment, je tombe souvent dessus par des recherches google et là, je décide de laisser un message car grâce à ton article, j’ai pu enfin accéder à ma page administrateur car un plugin m’en empêchait depuis la dernière MAJ. Merci à toi et aussi à l’astuce de 4h18 car c’est en fait elle que j’ai utilisé.

  5. çà fait toujours plaisir de savoir que çà rend service, merci pour ton commentaire.

  6. Merci pour ton article.
    Cela fonctionne parfaitement, grace a toi j’ai récupéré mon blog.

    Une extension seo l’avait planté.

  7. Pas de quoi :)
    J’ai scooper ton article, cela pourra servir à d’autres.

  8. oui c’est plus simple pour désactiver les plugins. Merci pour l’astuce :)

  9. Je ne sais pas de quand date l’article, je ne vois la date nul part :p

    Ceci dit, il existe un moyen plus simple de faire. Et a mon sens, plus accessible pour le débutant :
    Via le ftp (filezilla par exemple), on renomme le dossier plugins en plugins-old.

    De fait, wordpress ne trouvant plus ses plugins, il va tous les désactiver de lui même.

    On repasse la MAJ du core à la main (upload via le ftp), on s’assure que la MAJ est ok.

    Enfin, on renomme le dossier plugins convenablement.
    Reste à réactiver les plugins un par un.

    Ainsi, on évite de toucher à la base de données :)

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :