Un chat pour surveiller son réseau Wi-Fi

Les chats sont des animaux de compagnie attachants qui aiment la chaleur et qui apprécient leur petit confort.

D’ailleurs, ils ne considèrent pas habiter chez leurs maîtres, mais plutôt être conciliants en acceptant que ces derniers partagent leur territoire tout en subvenant à leurs besoins.

Un jour, les minets domineront le monde et les êtres humains seront exclusivement à leur service. Des esclaves dévoués qui se consacreront uniquement à leur bien-être. D’ailleurs, pour certains spécimens, c’est déjà le cas, les plus malins ont déjà pris le pouvoir.

C’est dire que l’habitation d’un geek qui est remplie d’appareils électroniques qui chauffent est pour eux un petit nid douillet qu’ils n’abandonneraient pour rien au monde. Ce n’est pas toujours très confortable pour dormir, mais après tout c’est toujours mieux que d’être dehors sous la pluie ou à se geler les moustaches.

J’ai déjà présenté le chat qui s’allonge sur l’imprimante, en voici un autre qui prétend avoir un rôle de surveillance avec pour mission de détecter les intrusions sur le réseau de la maison.

Après tout, son maître commande sa nourriture par Internet, il est donc hors de question que l’accès soit coupé en raison de la malveillance de quelques crétins.

L’accès à un réseau Wi-Fi doit être protégé et contrôlé par un spécialiste hautement qualifié. Pas question de déléguer cette tâche à un petit amateur, un script kiddie, tout juste bon à installer une distribution Linux comme Kali Linux bourrée d’outils de tests et d’intrusions réseau.

Il faut savoir qu’il existe des champions de l’intrusion réseau, que les outils spécialisés prétendument pour faire du hacking éthique (mon œil…) sont légion,

chat-securite-wifi
Ce chat me semble avoir toutes les qualités requises pour ce travail hautement technique. Son CV était irréprochable, après un entretien d’embauche drastique, il a immédiatement décroché le poste enviable de responsable de la sécurité réseau chez son geek de maître.

L’animal s’est un peu assoupi, on dirait un fonctionnaire en plein travail, mais comme tout bon félin, champion de chasse, il reste aux aguets, et contrairement à son homologue, ce n’est pas la pendule qu’il surveille. Avec lui c’est certain, aucun intrus ne passera entre les mailles du filet.

Le réseau Wi-Fi est grâce à lui à l’abri des tentatives d’intrusion des vilains voisins et autres hackers en pantoufles. Les rats aussi sont priés d’aller voir ailleurs, car un matou reste un matou.

On comprend mieux maintenant pourquoi tous les geeks ont un chat ! L’animal est surtout moins contraignant qu’une petite amie, qui a des exigences au-delà du raisonnable, ce qui pour un geek est toujours une source de complication.

Publicités

2 réflexions au sujet de “Un chat pour surveiller son réseau Wi-Fi”

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :