Champion du monde de Vuvuzela

La vuvuzela est un instrument de « musique » en forme de corne très bruyante qui permet de se faire remarquer très facilement en manifestant sa joie et sa bonne humeur en toute circonstance. L’engin d’origine zoulou est principalement en vogue en Afrique du Sud où il a été popularisé et connu du monde entier à l’occasion de la Coupe du monde de football qui y a été organisée en 2010. Depuis l’instrument est utilisé un peu partout sur la planète dès qu’il s’agit de manifester de façon bruyante et pas très discrète ou lors d’évènements sportifs ou quand il s’agit de déstabiliser un adversaire ou une personne que l’on n’apprécie que moyennement.
Dernièrement, les vuvuzelas ont de nouveau fait la une de l’actualité mondiale à l’occasion des obsèques de Nelson Mandela pour célébrer dignement et avec fracas la vie du grand homme, véritable icône et héros national en Afrique du Sud.
La vuvuzela émet un son extrêmement puissant et strident, qui sonne de façon quasi infinie, à la longue très énervant mettant rapidement les nerfs en pelote pour ceux qui le subissent, car le brouhaha est très vite insupportable. Différents modèles de tailles et de coloris variés sont en circulation.
Le jeu The Vuvuzela Game est une réalisation ludique en Flash où l’objectif consiste à faire retentir le son d’une vuvuzela en cliquant sur le bouton Start pour débuter l’épreuve, de préférence en mettant le son de son ordinateur à fond, puis de tenir le plus longtemps possible avant de renoncer en cliquant sur le bouton Stop. Le décompte en secondes est affiché en permanence ; il s’agit du score obtenu.

jeu-vuvuzela

Publicités

À la fin d’une partie, le score réalisé peut se partager sur Twitter ou sur Facebook pour défier ses amis à faire mieux et à battre le record que l’on vient d’obtenir.

record-jeu-vuvuzela

Le jeu de la vuvuzela peut se jouer au bureau, de préférence en Open Space, chacun jouant à son tour histoire d’énerver les collègues qui ont la fâcheuse tendance à vouloir travailler.

Plus besoin d’en acheter une vraie… surtout qu’à une certaine époque, les fabricants flairant la bonne affaire n’arrivaient plus à fournir tant la demande de vuvuzelas était importante.

Source : The Vuvuzela Game

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :