Ce que nous apprend une adresse mail

Quoi que de plus banale qu’une adresse e-mail ? Pourtant l’examen de sa forme révèle bien des informations sur son détenteur, essentiellement en termes de connaissances et de niveau en informatique.

Dans l’idéal le premier conseil que je donne c’est d’éviter absolument de créer des adresses de messagerie en profitant de la facilité offerte par son FAI qui propose d’en créer un certain nombre qui vont être nécessairement associées à un abonnement Internet.

En effet, en cas de résiliation de l’abonnement Internet ou plus simplement d’un changement de prestataire, adieu les adresses de messagerie et éventuellement toutes les archives des messages et des pièces jointes… et bonjour la galère pour penser à effectuer tous les changements vers la ou les nouvelles adresses.

L’image ci-dessous montre que le nom de domaine du système de messagerie n’est pas neutre, car il a tendance à dévoiler le niveau d’expertise d’une personne dans le domaine informatique.

Ainsi, il n’est pas rare de trouver encore des adresses e-mail en wanadoo.fr ou même en aol.fr ce qui est particulièrement ridicule surtout quand elles sont associées à des activités professionnelles.

L’idéal pour personnaliser un e-mail est de posséder son propre nom de domaine, ce qui revient à une dizaine d’euros par an, puis de configurer dessus quelques adresses de messagerie auxquelles on accédera via un système de Webmail. Cela démontre un certain sérieux en terme de configuration de son adresse de messagerie, ce qui est toujours bien perçu dans le milieu professionnel où une adresse type « la poste » ou autre fait toujours un peu tache.

Les adresses de messagerie créées via Gmail ont longtemps été associées à des personnes branchées en informatique, mais cela a tendance à ne plus être le cas, Google étant maintenant largement connu de par le monde. Après le lancement de Gmail, il a été longtemps été obligatoire d’être parrainé pour posséder une adresse Gmail, ce qui était alors du dernier chic tout en démontrant un haut niveau d’expertise.

Pour de pas être la risée de son entourage, il faut aussi bannir les adresses de messagerie hébergées sur Yahoo! (le risque de sécurité étant de plus notable). Il convient aussi de supprimer ses adresses de messagerie, pour passer à autre chose de plus actuel, quand on est encore resté fidèle à Hotmail ou AOL.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :