Une chanson pour les Geeks – Cause I’m a geek

Le terme geek est souvent employé à tort pour désigner un adolescent largement attardé, limite neuneu, qui passe ses journées devant l’écran de son ordinateur à mater des vidéos sur YouTube tout en s’empiffrant de pizza et en s’abreuvant de Coca-Cola. Les clichés ont la vie dure. Ils en font des êtres taciturnes, des maigrelets au teint pâle, dotés de grosses lunettes de myopes et passionnés par des sujets très énigmatiques pour le commun des mortels, tous ceux qui vivent dans le monde réel : la programmation informatique, les mangas, la chasse aux Pokémon, les gadgets loufoques, les films et les séries de science-fiction, etc. Le véritable geek ne sort jamais de chez lui, son hygiène est douteuse et sa vie sociale se résume à écumer les réseaux dits sociaux comme Twitter et Facebook.

Devenu adulte, le geek exerce souvent, quand il n’est pas trop paresseux ni trop stupide, la profession d’informaticien où il s’épanouira à pisser des lignes de code tout au long se sa journée de travail pour s’y remettre aussitôt une fois rentré chez lui ou pendant ses vacances.

Cette description extrêmement méchante, mais hélas réaliste, ne concerne en rien le gars jcFrog qui apparemment n’a rien d’un geek, mais qui pourtant revendique en être un dans un clip vidéo humoristique dont l’énergumène s’est fait le spécialiste.

Le bougre chanteur n’est pas un youtubeur à succès, loin de là. Il n’est pas subventionné par une marque pour en faire servilement la promotion. L’individu est complètement désintéressé et sur sa chaîne YouTube il massacre à tour de bras des chansons à succès rien que pour rigoler ou pour faire enrager les multinationales du disque.

Il en récrit les paroles dans lesquelles il exprime son point de vue sur la marche de notre monde en perdition. Il s’accompagne avec brio à la guitare. Les thèmes abordés tournent le plus souvent autour du numérique, de ses dangers, de ses abus. Les clips sont dignes d’un professionnel de la vidéo : studio d’enregistrement, prise de son, mise en scène, costume, lumière, effets spéciaux, bruitages… rien n’est laissé au hasard. Le résultat est souvent drolatique tout en donnant toujours à réfléchir.

Certaines de ses vidéos dépassent plusieurs dizaines de milliers de vues sur YouTube.

Ici, dans le clip Geek, l’inénarrable et infatigable jcFrog massacre la chanson Creep de Radiohead. Pour les non-anglophones, le clip est sous-titré en français, avec des paroles originales, très éloignées de la version en anglais.

De très nombreux autres clips sont à découvrir sur sa chaîne YouTube :

  • Every mail you send
  • Merci Macron
  • La mauvaise e-réputation
  • Retweeter en paix
  • Où sont les spams ?

Pour n’en citer que quelques-uns. Des dizaines d’autres sont en ligne. Les premiers morceaux ont été produits en 2009 et le troubadour du Web ne se lasse pas, car il sort régulièrement de nouveaux titres pour la grande joie de ses fans.

Publicités

1 réflexion au sujet de “Une chanson pour les Geeks – Cause I’m a geek”

  1. Pour ceux qui se demandent.
    Oui il s’agit bien de mon fils, Gregory.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :