De bons plats pour les Geeks et les autres

Les geeks ne sont pas réputés ni pour leur appétence pour une alimentation équilibrée ni pour leur bon goût.

En général, en dehors de leurs étranges passions, pour les autres aspects de la vie quotidienne, ils ne se préoccupent pas des contingences matérielles. Pour eux c’est tout simplement une perte de temps. Le geek ou la geekette ne sont pas des fées du logis.

Pour ces nigauds un peu attardés, se nourrir est un mal nécessaire. Ils considèrent les enseignes de la restauration rapide et celles qui vendent des pizzas en caoutchouc comme le sommet de ce que la gastronomie se doit d’offrir pour satisfaire leur appétit.

Élevés et gavés jusqu’à l’obésité aux hamburgers et aux sodas caramélisés, leur sens gustatif n’est absolument pas développé.

Il faut dire que rien qu’à la vue d’un haricot vert ou d’une feuille de laitue, les pauvres risquent de défaillir.

Tout ce que leur organisme a besoin est de beaucoup de sucre et de beaucoup de gras. Les geeks ont été conditionnés dès leur plus tendre enfance à se satisfaire de peu. Il faut dire que les multinationales de la malbouffe savent y faire pour attirer dans leurs gargotes les enfants du monde entier, à coup de menus spéciaux, de jouets, de jeux à gratter et autres bêtises qui les attirent telles des mouches sur une tartine de miel.

Pour vous mettre en appétit, voici une sélection de photos mettant en scène de façon originale nourriture et ingrédients.

Attention toutes ces préparations culinaires ne semblent pas être très digestes ! Seuls les plus inconscients, ceux munis d’estomacs en acier pourront espérer digérer ces victuailles.

bon-appetit

Certaines créations peuvent être reprises à votre compte alors que d’autres sont quand même à éviter sauf si vous tenez absolument à faire fuir vos invités qui se risqueraient à accepter une invitation à dîner.

Dans l’ensemble ces plats ne sont pas très ragoutants et rien que leur présentation à table devrait rebuter la plupart des gens munis d’un minimum de sens commun. Mais bon, comme tous les goûts, surtout les plus douteux, sont dans la nature, tout est possible en la matière. Il faut toujours compter sur la sottise pour imposer ses points de vue et qui sait lancer de nouvelles modes grotesques, dont les tenants de l’idiocratie, sont friands.

Nos amis les geeks y trouveront donc leur compte avec quelques recettes très inspirées du monde du jeu.

Cette pseudo nourriture est grasse, elle est sucrée, que du mauvais, de la malbouffe, qui plus tard se paiera cher, surtout si ces cochonneries sont consommées régulièrement et en grande quantité.

%d blogueurs aiment cette page :