Bon appétit les geeks et les geekettes

Les câbles informatiques sont massivement utilisés pour relier des appareils électroniques entre eux. On les trouve absolument partout : alimentations électriques, transformateurs, ordinateurs, moniteurs, imprimantes, dispositifs réseau, NAS, télévisions connectées ou non, systèmes audio…

Ils sont multiples, la normalisation n’est pas la norme en la matière bien au contraire, si bien qu’un novice a toujours beaucoup de mal à faire la part des choses, c’est-à-dire trouver le bon câble pour relier deux composants pour les faire fonctionner ensemble.

La situation est d’autant plus compliquée que l’évolution technique, la diversité des constructeurs et les bénéfices qu’il y a à concevoir pour chaque modèle d’appareil des câbles différents des précédents, ajoute à l’énorme diversité des câbles qu’un particulier doit manipuler pour faire fonctionner son univers numérique.

C’est un véritable casse-tête qui effraie bon nombre de personnes quand le temps est venu d’effectuer correctement des branchements.

Le temps du tout sans fil n’est absolument pas pour demain, car à part le Wi-Fi et quelques autres technologies sans fil de proximité, pour les autres composants, les fils sont toujours d’actualité.

Le fléau des câbles qui s’entremêlent demeure l’un des grands mystères de l’univers. Ils sont en effet la particularité très agaçante, sans que personne n’y touche jamais, de s’emmêler, rendant leur débranchement, à des fins d’identification puis de rangement, un exercice des plus délicat à entreprendre, quand on n’a pas devant soi plusieurs heures à y consacrer. Les plus patients perdent rapidement leur calme devant cette tâche quasi insurmontable.

nourriture-geek

Le mieux est de faire preuve d’humour comme l’illustre à merveille le dessin ci-dessus qui représente un spécimen de câble RJ11, utilisé en téléphonie, en le comparant un spaghetti bien plus appétissant.

Même au moment de passer à table, un geek reste un geek, et où qu’il soit pour s’alimenter, il sera bien vite démasqué, car même pour se nourrir, sa passion pour les nouvelles technologies se remarque immédiatement.

%d blogueurs aiment cette page :