Bien s’organiser avec Trello

Pour en finir une fois pour toutes avec les tableaux Excel, les listes de trucs à faire, les post-its, les logiciels de gestion de projets voire pour certains une organisation basée selon l’ordre dans lequel les mails sont arrivés, je vous propose d’essayer une application d’organisation en ligne appelée Trello que je viens de découvrir. Son interface est pour le moment disponible uniquement en anglais, mais sa simplicité d’utilisation compense largement cet inconvénient qui devrait de toute façon être passager puisqu’une version « internationale » est en cours de développement. Les fonctions principales et essentielles de Trello sont gratuites. Cette version standard est largement suffisante pour commencer à profiter de l’outil, la version payante baptisée Gold ($5 par mois ou $45 par an) augmente l’espace de stockage à 250 Mo (contre 10 Mo pour la version standard) et amène quelques plus : stickers et fonds personnalisés ; rien de bien renversant en fait. En invitant des personnes à utiliser Trello, on a aussi le moyen de tester gratuitement la version Gold, un mois par personne invitée, avec une limite maximum de 12 mois.
Il s’agit d’abord d’une application Web, mais bien entendu des déclinaisons existent pour les appareils mobiles iPhone, iPad, les smartphones et tablettes sous Android, Kindle Fire et même une application dédiée pour Windows 8.

trello-boards

L’idée est de tout organiser dans des tableaux de bord qu’on va toujours avoir sous les yeux sur son écran. Dans ces tableaux de bord, on va y noter ses idées, son travail à faire, celui en cours de réalisation, ses projets… dans des cartes pouvant contenir divers éléments : du texte, des images, des fichiers, des liens, des listes, des tâches à effectuer que l’on pourra scinder en plusieurs étapes pour par exemple suivre l’avancée d’un projet… Ces tableaux de bord s’agencent à l’écran par glisser-déposer. On peut leur associer des couleurs, des labels, des descriptions, les placer en favoris, etc. De plus, Trello ne s’utilise pas forcément en solo, car même si par défaut les tableaux de bord sont privés, on peut les partager avec des membres que l’on va inviter à participer.

trello-carte

Pour aller un peu plus loin, des modules supplémentaires sont à ajouter depuis le menu principal des tableaux de bord en cliquant sur Power-Ups : un système de votes et de commentaires (utile quand on travaille en collaboration), un calendrier permettant d’ajouter des dates butoirs aux cartes et une fonctionnalité appelée Card Aging pour donner moins d’importance aux cartes les plus anciennes au fur et à mesure où elles ne sont plus actualisées.

trello

J’ai vraiment trouvé Trello séduisant et je pense l’utiliser au quotidien. Mise à part une interface en anglais qui en fera sans doute fuir plus d’un, cette dernière me semble quand même un peu confuse dans la mesure où il faut explorer pas mal de menus et de sous-menus pour découvrir tout le potentiel de l’outil qui sous une apparente simplicité recèle de nombreuses fonctionnalités pas forcément évidentes à découvrir au premier coup d’œil.

Source : Trello (lien d’invitation)

Publicités

4 réflexions au sujet de “Bien s’organiser avec Trello”

  1. Ah trello… J’ai pour ma part failli sombrer pour libreboard (clone open source de trello) avant de jeter mon dévolu sur kanboard. Bien plus fourni à mes yeux :)

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :