Une banque pour maîtriser la langue française

Les Québécois sont des francophones, qui eux aussi, comme ceux de la métropole, sont attachés à la défense de la langue française.

Pour preuve, cette Banque de dépannage linguistique (BDL) qui sous un nom très savoureux qu’on affectionne au Québec, se révèle être un outil précieux.

Le vocabulaire des Québécois est toujours un plaisir à découvrir. Ce sont de grands inventeurs de mots et du moment qu’ils peuvent lutter contre les anglicismes, vous pouvez toujours compter sur eux pour remplacer un vilain mot anglais par une belle création linguistique qui malheureusement franchit rarement l’océan pour nous rejoindre.

bdl

Ici en France, les ânes savants qui aiment jargonner en anglais pour paraître plus intelligents qu’ils ne sont, mettent le « digital » à toutes les sauces sans comprendre que ce mot français fait référence au doigt (digit) ; qu’ils se fourrent donc dans l’œil, et qu’il n’a rien avoir avec le mot anglais « digital » qui a pour racine digit (chiffre). En bon français, il convient d’utiliser le terme numérique.

Pour en revenir aux Québécois, on leur doit l’excellent dictionnaire et correcteur orthographique et grammatical Antidote que j’utilise au quotidien.

L’objectif de cette banque linguistique en ligne n’est pas de vous rançonner, mais de vous expliquer les difficultés de la langue française en proposant des explications accompagnées d’exemples sur les subtilités parfois agaçantes du français.

La Banque de dépannage linguistique s’utilise en ligne pour apporter les réponses que se posent les personnes qui pratiquent le français et pas seulement les Québécois.

L’interface utilisateur, il est vrai un peu austère, présente un moteur de recherche, un index alphabétique, un index thématique et une copieuse liste d’articles. Il ne s’agit pas d’un dictionnaire, mais d’un outil pédagogique spécialisé dans les difficultés de la langue française. Si vous recherchez un dictionnaire québécois, vous pouvez utiliser gratuitement en ligne, Le grand dictionnaire terminologique.

Outre les difficultés qu’on rencontre dans l’emploi du vocabulaire, on y trouvera de très nombreuses explications sur des sujets très variés en rapport avec la langue française :

  • Grammaire
  • Orthographe
  • Syntaxe
  • Ponctuation
  • Prononciation
  • Typographie
  • Noms propres
  • Abréviations
  • Emprunts à l’anglais
  • Féminisation

Au total, ce sont des milliers d’articles et fiches thématiques extrêmement détaillées qui sont mis à disposition des francophones soucieux du bon usage de la langue.

La Banque de dépannage linguistique est régulièrement enrichie. En cliquant sur le lien Nouveautés, on accède aux derniers articles publiés sur le site. Elle est a été créée à l’initiative de l’Office québécois de la langue française dont le site regorge aussi de ressources en rapport avec le français. La lecture des articles qu’on y trouve est aussi intéressante que la rubrique Dire, ne pas dire du site de L’Académie française.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :