Des mots de passe en béton armé

Un vade-mecum pour toujours avoir des mots de passe inviolables

On est de plus souvent amené à créer un mot de passe pour se connecter sur Facebook, Twitter, Paypal, son compte bancaire, sur les sites de e-commerce… Si vos mots de passe sont du genre « toto », « 123456 », « Picachu31 », vous pouvez commencer à vous inquiéter, car n’importe quel hacker de banlieue pourra sans difficulté venir à bout de cette pseudo sécurité et pénétrer tous vos comptes sans trop forcer.
Ces hackers de banlieue disposent de logiciels qui vont essayer tous les mots qu’ils connaissent et qu’ils ont à leur disposition dans toutes sortes de dictionnaires (noms, lieux, prénoms, mots…). Si votre mot de passe est un nom commun, ces logiciels ne mettront que quelques minutes à le trouver. Ce genre d’exploit est appelé BruteForce, on essaye tous les mots de passe que l’on a en stock jusqu’à tomber sur le bon.
Donc la première règle à respecter pour choisir un mot de passe solide est d’éviter obligatoirement un mot connu du dictionnaire, que ce soit un nom commun ou un nom propre, même s’il est devancé ou suivi par un chiffre. Éviter aussi de choisir votre date de naissance, car c’est assez simple à deviner pour qui vous connait un peu.