Une application pour lire deux fois plus vite

La vitesse de lecture est propre à chacun, mais en moyenne elle se situe entre 250 et 300 mots par minute. Avec l’application gratuite Spritz (ce nom est surtout connu pour être celui d’un apéritif consommé en Italie), on nous promet, du moins d’après la start-up américaine à l’origine de ce projet de lecture rapide, de doubler voire de tripler notre vitesse de lecture.

Le principe de fonctionnement est simple, je l’avais déjà expliqué sur mon billet Compilation d’outils d’aide à la lecture rapide que j’ai publié en avril 2014.

En bref l’application de lecture accélérée fait défiler les mots les uns après les autres à l’écran, à une vitesse paramétrable entre 200 mots à la minute à 600 mots pour les lecteurs bien entraînés à cette pratique.

Spritz fonctionne depuis un navigateur Web, sur smartphone et même sur certains modèles de montres connectées.

spritz

Pour lire une page Web ou un extrait en mode accéléré, il suffit d’installer un bookmarklet dans la barre des favoris de son navigateur Web (Chrome, Firefox, Safari, Opera…).

Pendant la lecture, la vitesse de défilement des mots s’adapte via un curseur. Il est possible de mettre la lecture en pause, de revenir au début du texte et d’aller à la phrase précédente ou suivante du texte. L’utilisation de l’outil se fait sans qu’il soit obligatoire de créer un compte utilisateur. Néanmoins, en créant un compte utilisateur (via un compte Facebook ou un couple mail/mot de passe), on accède à quelques fonctionnalités supplémentaires : vitesse de lecture plus rapide, sauvegarde des réglages…

spritz-bookmarklet

Techniquement, ce procédé fonctionne correctement, on lit réellement plus rapidement et sans effort, car pendant une lecture conventionnelle, les mouvements des yeux pour aller d’un mot à un autre sur une page font perdre énormément de temps. En lisant les mots rapidement les uns à la suite des autres, ce temps de déplacement n’est plus gaspillé.

Reste à savoir maintenant jusqu’à quelle vitesse la lecture en mode turbo peut se faire, pour que le texte lu reste compréhensible et mémorisé correctement par le lecteur qui de toute façon va se fatiguer plus vite.

Même si aucune étude scientifique n’a jamais été menée sur la lecture accélérée, il semble qu’elle est plutôt bien adaptée à la lecture de textes courts comme des pages Web, des articles de journaux, etc., mais pas du tout à celle d’ouvrages plus conséquent comme des romans.

Site Web : SpritzApplications pour iOS, Android, Windows Phone, montres connectées

%d blogueurs aiment cette page :