Quand on navigue sur un site Web il est toujours frustrant de cliquer sur un lien dont le contenu n’existe plus, en d’autres termes un lien cassé ou mort. Le phénomène est inéluctable avec le temps, le contenu sur le Web est vivant, il naît, il disparaît, il déménage…

verifier-lien

Les liens morts ne plaisent pas aux visiteurs, ni aux moteurs de recherche, nuisent aux revenus publicitaires et dégradent la réputation d’un site où il y en a trop.

C’est pour cette raison qu’un administrateur de site Web ou d’un blog doit veiller au grain pour vérifier la présence de liens morts sur leurs pages et éventuellement les supprimer ou les corriger quand c’est possible.

Sur un blog WordPress, l’extension Broken link Checker automatise ce processus. Sinon, l’utilitaire open source  LinkChecker pour Windows effectue aussi cet examen sur tout un site ou un blog pour rechercher les liens morts.

Il suffit d’indiquer l’adresse du site à vérifier, puis de cliquer sur le bouton Start pour lancer l’analyse. Le temps nécessaire peut être très long, tout dépend du nombre de pages à analyser sur le site.

Les résultats sont affichés en temps réel, les liens morts (s’il y en a) sont indiqués ainsi que les erreurs rencontrées et les avertissements.

A partir du menu contextuel, les URLs sont cliquables, copiables dans le presse-papier avec la possibilité de visualiser la page d’origine.

A la fin de l’analyse un fichier log est créé dans le dossier d’installation de LinkChecker.

Source : LinkChecker

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland