Quel que soit le sujet, dès que l’on jette un coup d’œil aux commentaires laissés par les lecteurs, sur un site généraliste d’informations ou même sur un simple blog, on est pris de vertige devant le flot d’inepties que certains osent publier pour faire valoir leur droit de réponse. Ces commentaires, en général complètement hors sujet, sont volontairement polémiques. Ils sont destinés à provoquer les autres lecteurs en discréditant soit l’auteur de l’article en question, soit les autres commentateurs qui ont donné leur avis. Cela s’appelle un troll. Concernant les nouvelles technologies et l’informatique, les trolls sont très nombreux : PC/Mac, Windows/Linux, Free/Autres FAI, nocivité des ondes des téléphones portables, téléchargements des œuvres protégées, protection de la vie privée/sécurité… Tout le monde à son avis à donner !
À mon avis, ils participent grandement au fait que dans un futur plus ou moins proche, les commentaires ne seront plus autorisés sur la plupart des blogs, les webmestres ayant autre chose d’autre à faire que de modérer des propos uniquement mis en ligne pour faire gonfler artificiellement une polémique. Ce phénomène ne se pas cantonne seulement à Internet, mais fonctionne aussi dans la vraie vie. Il suffit d’évoquer n’importe quel thème au cours d’un repas de famille pour en faire surgir un.
J’imagine que les responsables de ces trolls passent leur vie derrière leur écran d’ordinateur et se réjouissent de constater que la mayonnaise prend dès qu’ils sont à l’origine d’un conflit entre lecteurs qui vont commencer à s’insulter par commentaires interposés.
Réussir un bon troll n’est pas donné à tout le monde. Pour faire monter la sauce, il faut de l’expérience et savoir doser comme il convient la provocation pour qu’elle n’apparaisse pas d’emblée comme une grossière tentative de troll.
Easy Trolling a été créé pour les débutants en trolls pour leur permettre de faire leurs premières armes. Il s’agit bien entendu d’un générateur humoristique qui à chaque fois que l’on clique sur le bouton Générer un nouveau troll va proposer une nouvelle phrase que l’apprenti trolleur pourra récupérer par copier-coller.

creation-troll

Par exemple, en réponse à un commentaire sur Facebook, faire cette réponse : Réponse au précédent commentaire : je suis très triste de voir que Zuckerberg ne connait pas plus que toi le système (à moins d’une bonne révolution), les politiques pensent que les personnes seules sont simplement des êtres humains ! C’est déprimant, on n’a jamais vu en France autant d’inimitié pour les provinciaux qui sont les seuls à jeter un pavé dans la mare… Allez les nazes, bonne journée à tous (sauf toi).
Les phrases sont assez variées et créées dans l’optique de faire monter la pression entre les différents intervenants en dénigrant leur propos, en les accusant de parler de sujets qu’ils ne connaissent pas, etc.
Source : Easy Trolling

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland