Quand on pense à traduction automatique c’est souvent les outils de Google qui viennent en premier à l’esprit. Google Traduction c’est vraiment très bien quand on n’y comprend pas grand chose à un texte rédigé dans une langue qui nous est complètement étrangère. On peut aussi l’intégrer facilement sur son navigateur, j’en ai parlé pour présenter Translet et dans mon billet Traduire et comprendre une page Web depuis Google Chrome.

logo-traduction

Pourtant Google n’a pas le monopole des applications de traductions automatiques. Un autre géant du secteur, Microsoft, propose aussi ses propres outils de traduction.

Sous la forme d’un bookmarklet appelé Translator Bookmarklet à copier dans la barre d’outils de votre navigateur il est possible de traduire une page Web dans la langue de son choix sans quitter la page que l’on lit. La détection de la langue originale se fait automatiquement, la langue choisie par défaut au moment de l’installation du signet est utilisée pour traduire la page.

microsoft-translator-bookmarklet

On peut demander une traduction dans une autre langue en la sélectionnant dans le menu qui s’affiche après la traduction effectuée par défaut.

traduction-automatique-anglaisPour revenir à la page originale, fermer tout simplement la barre de traduction en cliquant sur la croix de fermeture en haut et à droite de la barre d’outils.

Cet outil se base sur Bing Translator.

Si cela peut aider à comprendre le sens général d’un  texte, il ne s’agit pas, loin de là, de traductions de haut niveau directement réutilisables sans une relecture attentive.

Source : Microsoft Translator Bookmarklet

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland