Pour tout connaître des technologies utilisées sur un site ou pour évaluer son trafic, j’ai rédigé il y a quelques jours un billet intitulé Compilation d’outils pour tout savoir d’un site Web qui explique via l’utilisation de plusieurs applications Web les diverses façons de décortiquer ces aspects techniques. Avec un peu de patience, en passant par plusieurs de ces outils, on arrive à cerner rapidement tout ce qui est au cœur d’un site ou d’un blog. Avec l’extension pour Chrome PageRank Status on va disposer à partir d’une même interface centralisée, accessible depuis la barre d’outils du navigateur, d’un ensemble d’utilitaires pour mener à bien ces analyses sans avoir à rechercher les applications Web spécialisées que l’extension a le mérite de réunir au sein d’une même fenêtre. Les outils proposés, les statistiques et les indices affichés sont très classiques et s’appliquent immédiatement à la page sur laquelle on se trouve dès que l’on clique sur l’icône de l’extension. Dans les options de l’extension, on choisit la durée de conservation des données en cache pour un site donné (de une heure à une semaine ; la fonction cache est désactivable) ainsi que le module d’analyse à afficher en premier : SEO Stats, Traffic Stats, Site Info, Page Info, etc.
Le module SEO Stats affiche le Page Rank de Google, l’indice Alexa, le nombre de backlinks, le nombre de pages indexées du site analysé sur les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo…) et la géolocalisation du site (adresse IP, pays, ville). Les autres modules disponibles sont Traffic Stats (tendance du trafic du site Web), Site Info (pour obtenir des informations techniques sur le site : DNS, indices de confiance…), Page Info (analyse de la structure de la page Web), Links Stats (statistiques sur les liens), Page Speed (vitesse de chargement de la page avec la décomposition par type d’évènements) et Tools (pour accéder à divers autres outils comme Google Webmaster Tools, Google Trends, Google Keyword Tool, vérification du WHOIS, etc.).

pagerank-status

L’extension est surtout pratique dans le sens où elle peut en remplacer plusieurs autres proposant de manière dispersée ces mêmes informations. L’interface de PageRank Status est déclinée en Français.

Source : PageRank Status

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland