Décidément la disparition des flux RSS de Twitter qui permettaient notamment de récupérer facilement au sein d’un lecteur de news toutes les publications d’un abonné au réseau social de micro blogging inspire les développeurs qui sont nombreux à proposer des alternatives de leur cru pour pallier à cette limitation. L’objectif de Twitter étant de verrouiller son écosystème en obligeant les utilisateurs à venir sur son interface Web ou à se servir de ses applications pour augmenter son audience et par voie de conséquence ses revenus.
À moins d’y passer sa vie, il est quasiment impossible de suivre sérieusement ce qui se passe sur Twitter sans recourir aux flux pour alimenter un logiciel d’où on peut les consulter, les trier, les retrouver… les tweets remontés étant idéalement classés par centre d’intérêt. Avec les services TwitRSS et Querryfeed, on dispose de deux nouvelles façons de récupérer tous les tweets d’une personne sous la forme d’un flux RSS à inscrire dans un lecteur de flux (Feedly, The Old Reader, AOL Reader, Netvibes, etc.). Une application idéale serait aussi capable de remonter sous forme de flux les tweets des personnes faisant partie de listes ainsi que les favoris d’une personne, mais pour le moment je n’ai pas trouvé d’application pour le faire comme c’était encore possible nativement depuis Twitter il y a quelques années.
Ces deux applications sont assez similaires dans leur fonctionnement et leurs caractéristiques.
TwitRSS récupère les tweets d’une personne dont on indique le pseudo Twitter pour constituer le flux RSS de tous ses tweets. Une option à cocher permet ou non d’y inclure les réponses faites à ses tweets.

twitrss

L’application Querryfeed est un peu plus élaborée puisqu’en plus elle donne en plus la possibilité de récupérer le flux RSS d’une recherche, d’un hashtag, d’une mention…

querryfeed

On peut aussi récupérer les tweets d’une personne géolocalisée à une certaine position en indiquant une latitude et une longitude. Deux autres fonctionnalités permettent de constituer des flux RSS à partir d’une recherche sur Google+ et de recherches sur Facebook (fonction expérimentale qui ne donne rien chez moi).

Sources : TwitRSS et Querryfeed

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland