Il y a tellement de publications qui sont faites chaque jour sur Internet, que c’est un véritable défi que de conserver les choses qui nous semblent les plus importantes. Il n’est pas rare en effet de lire un article sur un journal en ligne ou un billet sur un blog et être dans l’incapacité totale de remettre la main dessus quelques jours plus tard. Avec l’extension pour le navigateur Chrome Balllon (oui il y a bien 3 fois la lettre L) on va disposer d’un moyen à la fois simple et pratique de sauvegarder dans le cloud, c’est-à-dire sur un espace de sauvegarde en ligne, en l’occurrence sur Google Drive ou Dropbox (et pourquoi pas les deux) les contenus Web qu’on souhaite être sûr de retrouver par la suite. L’extension permet de sauvegarder d’un clic de souris différents éléments d’une page : des images, des documents PDF et des liens (le contenu intégral d’une page Web).

Une fois que l’extension Ballloon a été installée, il faudra l’autoriser à interagir avec les comptes Google Drive et/ou Dropbox auxquels on souhaite l’associer. Les éléments sauvegardés le sont dans un dossier Ballloon qui va être créé à l’occasion dans les dossiers principaux de ces espaces de stockage en ligne. L’icône de l’extension est affichée dans la barre d’outils de Chrome. Cette zone de notifications permet d’accéder aux divers éléments qui ont été enregistrés (Departures) ; l’icône représente le service en ligne où les éléments ont été envoyés, de se déconnecter et enfin d’accéder à une console de gestion en cliquant sur le lien Ballloon en haut à gauche de la fenêtre. On accède alors à une page Web comportant outre l’intégralité de l’historique des envois (onglets All, Dropbox et Google Drive), une option (Clouds Settings) pour modifier l’emplacement du dossier de sauvegarde à utiliser pour les enregistrements. A priori les services de sauvegarde en ligne OneDrive et Box devraient bientôt être intégrés à Ballloon.

Pour sauvegarder un élément sur une page Web il suffit de faire un clic droit de souris et de choisir où la sauvegarder (Google Drive ou Dropbox). Pour les images, des icônes de sauvegarde sont affichées en haut à droite en surimpression sur chaque image présente sur une page Web.
Le choix doit être effectué depuis le menu contextuel Save to : Save image to ou Save link to… selon les cas de figure, image ou lien.

ballloon

Les noms originaux des images sont conservés et dans le cas de la sauvegarde d’un lien, c’est le contenu de la page cible désignée par l’URL qui est enregistrée au format HTML ce qui permet de la relire plus tard en mode hors-ligne. Dans le cas d’un fichier PDF, après avoir fait un clic droit de souris sur le lien permettant de le visualiser et cliquer sur Save link to dans le menu contextuel, l’intégralité du fichier PDF désigné est enregistrée dans le dossier de sauvegarde du service en ligne choisi.

ballloon-console

Le suivi des téléchargements se fait depuis la zone de notification en cliquant sur l’icône de Ballloon dans la barre d’outils de Chrome qui présente les téléchargements en cours et les derniers qui ont été effectués.

ballloon-notification

Sans être révolutionnaire, Ballloon n’en constitue pas moins une extension fonctionnelle pour sauvegarder rapidement tout le contenu Web qu’on peut avoir envie de conserver. L’idéal serait quand même de pouvoir sélectionner au moment de chaque sauvegarde un dossier en particulier ce qui permettrait un meilleur classement des éléments enregistrés.

Je remercie Sarah de l’équipe Ballloon pour m’avoir signalé par mail l’existence de cette extension.

Source : Balllon

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland