L’interface de Facebook étant ce qu’elle est, pour résumer mon humble avis, une usine à gaz, l’idée absurde m’est venue de retrouver les quelques mentions J’aime que j’ai eu la faiblesse de donner avec parcimonie sur quelques pages depuis que j’y ai un compte à des fins de tests. Je n’utilise pas Facebook personnellement, car je le trouve lourd, inutile et surtout dangereux pour la vie privée.

illustration-facebook

Évidemment, dans le monde de Facebook, rien n’est simple. Il m’a fallu pas mal tâtonner pour les retrouver dans le but inavouable d’y faire le ménage.

La première chose à faire est d’afficher sa Timeline (journal) en cliquant sur son nom sur la page d’accueil de Facebook.

facebook-accueil

Dans la zone en dessous de la photo de couverture, il y a quelques rubriques dont une qui s’appelle Mentions J’aime avec entre parenthèse le nombre de like que vous avez déjà faits. Si cette rubrique n’apparaît pas, il faut dérouler le petit menu tout à droite pour afficher les autres choix (leur nombre est indiqué).

Facebook-jaime

Vos pages favorites sont présentées et classées dans diverses catégories : Musique, Livres, Télévision…

En bas de la fenêtre, les mentions J’aime sont regroupées par années.

facebook-retrouver-jaime

Les menus en bout de ligne de chaque catégorie permettent d’afficher toutes les pages ayant reçu votre J’aime.

Pour éditer les mentions J’aime pour en supprimer, il faut cliquer sur le bouton Modifier en haut de page.

facebook-supprimer-page

Pour supprimer une mention J’aime, cliquer ensuite sur le lien Autres Pages que vous aimez.

facebook-autres-pages

Dans la mini fenêtre qui s’affiche, toutes les pages que vous aimez sont présentées avec la possibilité de les supprimer en cliquant sur le bouton Je n’aime plus.

facebook-supprimer-jaime

Aucun message ne vient confirmer ni signaler une action de suppression.

Après avoir fermé la mini fenêtre, il faut alors cliquer sur le bouton Modification terminée pour que les mentions J’aime soient effectivement supprimées.

facebook-modification-validee

Comme on peut le constater la manipulation est lourde et absolument pas intuitive, preuve une nouvelle fois que l’interface de Facebook est très mal pensée, à la limite de l’utilisable.

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland