Readability n’est pas à proprement parler une nouveauté, mais je ne l’ai découvert que récemment et son fonctionnement m’a tout particulièrement séduit.

readability

Il s’agit d’un système pour rendre plus lisibles les pages Web qu’on lui demande de traiter en les débarrassant de tous les éléments susceptibles de gêner la lecture.

Après traitement, on se retrouve devant une page bien proprette correctement formatée et donc agréable à lire.

Readability se présente sous la forme d’une extension pour les navigateurs Firefox et Chrome ainsi que de bookmarklets à copier dans la barre d’outils de son navigateur. Des applications mobiles pour Android et iPhone / iPad sont également proposées. A priori on est à même de lire les pages sauvegardées sur la plupart des dispositifs informatiques : ordinateur, tablette, portable, liseuse.

Des raccourcis clavier se définissent dans les options de l’extension : lire maintenant avec mise en forme, lire plus tard ou envoyer vers son Kindle.

Le système ne se limite pas au nettoyage des pages Web puisque l’on peut aussi mettre de côté des pages Web à lire plus tard et les envoyer au format approprié vers son Kindle.

Readability demande la création d’un compte qui permet l’accès au Dashboard où on accède aux pages que l’on a archivées.

Son interface est malheureusement en anglais, mais reste quand même très simple d’utilisation.

Les pages archivées peuvent se voir attribuer des mots-clés, être mises en favoris, placées en archive après avoir été lues (ou remises en liste de lecture) et partager sur les réseaux sociaux.

Au niveau des options, on peut ajuster le thème général (plus ou moins foncé) et jouer sur la largeur de la colonne de lecture ainsi que sur la taille de la police de caractères. Il est également possible de placer les liens trouvés sur une page en bas de notes et de supprimer l’affichage des images.

Bref, Readability apporte véritablement un confort d’utilisation aux grands consommateurs de pages Web à la fois pour améliorer leur lisibilité et pour les archiver.

Source : Readability

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland