Reconnaissance vocale dans un navigateur Web, Talk Typer

J'ai souvent eu l'idée de passer par un logiciel de reconnaissance vocale pour écrire les billets de ce blog. Malgré plusieurs tentatives, même si en théorie l'idée est intéressante, je n'ai jamais vraiment réussi à gagner du temps, par rapport à la saisie du texte au clavier, car même si la reconnaissance vocale est correcte, elle est loin d'être parfaite et une phase de relecture très attentive et forcément longue est obligatoire avant de publier un texte.
Pour moi, la technologie n'est pas au point, loin de là, et il faudra encore beaucoup de temps pour obtenir des résultats utilisables sans correction.
Pour s'en convaincre, on peut essayer l'application en ligne Talk Typer qui s'utilise à partir d'un navigateur (à priori seul Chrome est géré). Il s'agit d'une application gratuite qui a la bonne idée de reconnaître le français, qui ne rivalise certes pas avec les programmes professionnels du genre (par exemple Dragon Naturally Speaking), mais qui permet néanmoins de faire de la reconnaissance vocale à partir de quelques phrases. D'autres langues sont prises en compte : anglais, allemand, espagnol, italien, latin... à choisir dans un menu en haut à droite.
La reconnaissance vocale se fait après avoir cliqué sur l'icône en forme de micro. Elle se met en pause dès que l'on arrête de parler. Le texte tel qu'il est reconnu par l'application est ajouté dans la zone d'édition où on va pouvoir le corriger manuellement ou en passant par les suggestions. En parlant assez lentement, on arrive à une reconnaissance du texte très convenable.
Le module français ne gère pas les signes de ponctuation que l'on dicte au micro (point, virgule, à la ligne...), c'est un peu dommage, car la version anglaise est capable de le faire.
Une fois que le texte dicté est corrigé, on le récupère dans le presse-papier pour le coller dans le programme de son choix : mail, traitement de texte... Un module de traduction est également proposé au sein de la même interface.

reconnaissance-vocale-navigateur

Même si l'application fonctionne correctement une fois que la vitesse de dictée est bien calée, il faut quand même réaliser une phase de correction très longue pour atteindre une version correcte de son texte. Pour des textes courts de quelques phrases, Talk Typer peut se substituer avec profit à une saisie au clavier.
Souvent le texte reconnu est parfois très loin de la phrase de départ ce qui souvent m'a fait sourire quand les suggestions proposées sont involontairement humoristiques.
Comme pour tous les logiciels de sa catégorie, le chemin reste encore long avant d'obtenir une reconnaissance vocale réellement utilisable au quotidien et faisant vraiment gagner du temps, car pour le moment force m'est de constater qu'aucun gain de productivité n'est apporté par ce genre d'outils.

Source : Talk Typer

Publicités

Author: Ballajack

Share This Post On
16 Partages
Tweetez9
Partagez4
+11
Partagez2