Publication anonyme sur Internet

Il est assez difficile de publier quoi que ce soit sur Internet en espérant conserver son anonymat. Pourtant dans certaines circonstances et dans les pays où la liberté d'expression n'existe pas et où la moindre publication qui déplaît au pouvoir en place peut vous mener directement en prison ou à la mort, cet anonymat est absolument nécessaire quand on souhaite exprimer librement ses idées.

Évidemment, il ne faut pas compter sur les géants d'Internet pour garantir cette liberté, car cela fait bien longtemps qu'ils livrent des informations sensibles à tous les gouvernements du monde autoritaires ou pas.

Telegram est surtout connu pour sa messagerie instantanée chiffrée qui défraie régulièrement la chronique. L'application permet de communiquer en toute sécurité et en toute discrétion ce qui bien évidemment fait enrager tous les services de renseignements qui ne savent pas comment s'y prendre pour déchiffrer les conversations qui sont passées via Telegram.

Avec le service Web Telegraph, lancé par Telegram, tout à chacun a maintenant la possibilité de mettre en ligne très simplement n'importe quel contenu pour le diffuser sur Internet. Il s'agit d'une plateforme gratuite qui s'utilise de façon anonyme sans qu'il soit nécessaire de créer de compte utilisateur. Aucune vérification n'est faite avant la mise en ligne d'une page Web. L'anonymat et la liberté d'expression sont donc garantis, ce qui bien entendu autorise aussi toutes les dérives comme écrire n'importe quoi sur n'importe qui en toute impunité.

L'interface de Telegraph est assez rudimentaire. L'outil se présente comme un éditeur de texte.

telegraph

Après avoir saisi un titre pour sa page, un nom pour l'auteur réel ou fictif, la saisie du contenu se fait dans la zone d'écriture Your story...

Un double clic sur un mot ou une phrase affiche une palette d'édition pour mettre le texte sélectionné en gras, et italique, pour augmenter ou diminuer la police de caractères, faire une citation, ou encore pour insérer un lien.

En double cliquant sur la zone de saisie ou en appuyant sur la touche Entrée du clavier, on a également la possibilité d'ajouter à son contenu des photos ou des liens (une URL quelconque, un lien vers une vidéo sur YouTube ou Vimeo ou encore un lien vers un tweet).

telegraph-edition

telegraph-image

telegraph-url

Quand le texte a été saisi, il ne reste plus qu'à cliquer sur le bouton Publish. La page créée est alors mise en ligne avec une URL d'accès basée sur le titre de la page et la date. Il suffira de communiquer cette URL aux personnes à qui on veut faire lire sa page.

À tout moment, il est possible pour son auteur de modifier une page créée via son URL, car l'application sauvegarde un cookie sur le navigateur ayant servi à l'éditer la première fois.

telegraph-page-web

Telegraph est pour l'heure un outil assez sobre voire rudimentaire, mais offre néanmoins un moyen facile de publier n'importe quel contenu sur Internet en toute discrétion.

Author: Ballajack

Share This Post On
16 Partages
Tweetez6
Partagez4
+14
Partagez2